Le ministère des Affaires étrangères fixe les priorités de la diplomatie économique pour 2023

Le rôle pionnier du secteur diplomatique sera poursuivi dans la construction et le maintien d’un environnement de paix et de stabilité, la mobilisation des ressources extérieures au service du développement national et l’élévation de la position et du prestige du pays sur la scène internationale, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Bùi Thanh Son.

>> La diplomatie culturelle rapproche les Vietnamiens et les Français

>> Conférence-bilan de la diplomatie en 2022 et orientations pour 2023

>> Promouvoir la diplomatie populaire

Le ministre des Affaires étrangères Bùi Thanh Son.
Photo : VNA/CVN

Il s’agit d’un des axes de diplomatie économique fixés pour 2023 par le ministère des Affaires étrangères afin de contribuer à l’atteinte des objectifs socio-économiques, a-indiqué le ministre des Affaires étrangères Bùi Thanh Son dans une interview à la presse à l’occasion du Nouvel An lunaire.

Le ministère poursuivra constamment la politique étrangère d’indépendance, d’autonomie, de multilatéralisation et de diversification des relations extérieures, et d’intégration internationale active, tout en maximisant la nouvelle position et le potentiel du pays, a-t-il ajouté.

Les activités diplomatiques des dirigeants du Parti, de l’État, du gouvernement et de l’Assemblée nationale seront intensifiées, avec comme priorité absolue la promotion de la coopération économique de manière efficace et substantielle, selon le ministre.

Le ministère des Affaires étrangères s’emploiera également à diversifier les marchés d’exportation, les produits et les chaînes d’approvisionnement ; à attirer des investissements et des ressources de qualité au service de la transition verte et du développement durable ; et à éliminer les goulots d’étranglement dans les relations économiques entre le Vietnam et ses principaux partenaires.

Le ministre Bùi Thanh Son a également abordé le déploiement des 15 accords de libre-échange auxquels le Vietnam est partie et l’amélioration de la capacité d’analyse et de prévision pour soutenir la gestion socio-économique du gouvernement, affirmant que le ministère proposera au gouvernement de créer des groupes de travail sur des questions spécifiques et urgentes.

Une chaîne de production de l'usine de construction automobile Toyota Vietnam à Vinh Phuc (Nord). 
Photo : VNA/CVN

Passant en revue la diplomatie économique en 2022, il a indiqué que le ministère s’est coordonné avec d’autres ministères, agences et localités pour concrétiser les options pertinentes du XIIIe Congrès national du Parti et a proposé que le secrétariat du Comité central du Parti publie la directive N°15-CT/TW sur la diplomatie économique.

Le secteur a joué un rôle dans l’approfondissement des relations avec les pays, en particulier dans les domaines de l’économie, du commerce et de l’investissement, a-t-il noté, soulignant que la coopération économique était placée au centre des activités diplomatiques à tous les niveaux, qui ont récolté des résultats pragmatiques avec 150 documents signés.

Intégration mondiale

Il a également contribué à accélérer l’intégration économique internationale et à optimiser les ressources extérieures pour le développement national, notamment les financements verts, la transition énergétique et les hautes technologies.

Dans le but de mettre les personnes, les localités et les entreprises au centre, le ministère a organisé 70 activités de connexion entre les localités et les partenaires et a aidé à la signature de plus de 40 documents de coopération internationale.

En ce qui concerne les opérations générales du ministère en 2022, le ministre Bùi Thanh Son a déclaré qu’étant donné les évolutions rapides, compliquées et sans précédent de la situation mondiale, le ministère a renforcé sa capacité de prévision et de conseil, ainsi que sa flexibilité, son dynamisme et sa résilience face à la nouvelle situation.

Il y a eu quelque 70 activités diplomatiques par des dirigeants clés au cours de l’année écoulée, dont 34 en personne, avec 19 délégations étrangères accueillies au Vietnam, selon le responsable.

Au milieu du conflit entre l’Ukraine et la Russie, le ministère s’est coordonné avec les agences compétentes pour garantir les intérêts nationaux et protéger les citoyens vietnamiens touchés, tout en contribuant aux efforts internationaux d’assistance aux civils dans les zones touchées par le conflit, a-t-il indiqué.

VNA/CVN

back to top