09/04/2021 23:51
Le Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le COVID-19 s’est réuni, vendredi, 9 avril, à Hanoï.
>>Le Vietnam n’a pas règlementations sur l’entrée des personnes vaccinées
>>Suggestion de la mise en place d'un passeport vaccinal
>>Les compagnies aériennes attentent avec impatience le "passeport vaccinal"


Vue générale de la réunion du Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le COVID-19, le 9 avril à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Les participants à la réunion du Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le COVID-19 ont présenté différents scénarios concernant l’accueil de Vietnamiens rapatriés, d’experts et de touristes internationaux.

Selon le ministère de la Santé, le Vietnam pourrait accepter un passeport vaccinal émis par un pays étranger à condition que son titulaire ait reçu un certificat de l’organe compétent de son pays selon lequel il a bénéficié d’un nombre suffisant d’injections d’un vaccin anti-Covid, et que la dernière injection ait été effectuée au cours des douze derniers mois. De toute façon, toutes les personnes entrant et sortant du territoire vietnamien devront disposer d’un code QR ou présenter un certificat de vaccination.

Le Vietnam devrait s’ouvrir dans les meilleurs délais pour accueillir ses ressortissants, les experts et les touristes, mais il faut que ce processus de réouverture soit le plus sûr possible, a déclaré le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le Covid-19, qui a demandé au ministère de la Santé d’accélérer la campagne vaccinale.

"Notre réseau technologique est désormais prêt pour une application du passeport vaccinal. La Direction nationale de lutte contre l’épidémie a décidé de gagner du temps pour ouvrir le pays et faciliter son développement, dans un premier temps à certains pays. Le ministère de la Santé devra indiquer clairement qui, venant de quel pays, sera soumis à quel type de quarantaine. Le ministère des Transports et celui de la Culture, des Sports et du Tourisme doivent élaborer des processus d’ouverture avec chaque groupe de pays, ceux qui ont déjà bien maîtrisé l’épidémie et les autres", a-t-il détaillé.

Actuellement, le Vietnam n’applique pas encore le passeport vaccinal. Toutes les personnes entrant sur le territoire doivent faire l’objet d’une quarantaine de 14 jours, et passer au moins deux tests de dépistage, au premier jour et au 14e jour de leur quarantaine.

La province septentrionale de Hai Duong, qui était autrefois le plus grand point du COVID-19 du pays, n'a également enregistré aucun cas au cours des 14 derniers jours consécutifs.

Selon le bilan actualisé à 18h00 le 9 avril, le Vietnam a détecté 14 nouveaux cas de coronavirus au cours des 12 dernières heures. Il s’agit des cas importés et mis en quarantaine après leur arrivé au Vietnam.  Le total du pays a ainsi porté à 2.683 cas confirmés, dont 2.429 guéris.


VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.