07/04/2021 21:43
L'Autorité nationale de réglementation des vaccins du Vietnam a atteint le niveau de maturité 3 pour la réglementation des vaccins, soit le deuxième niveau de l'échelle de notation à quatre niveaux de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a déclaré mercredi 7 avril le ministère de la Santé.
>>Le Vietnam œuvre pour un accès équitable aux vaccins anti-COVID-19
>>COVID-19 : 53,63 millions d’USD supplémentaires pour acheter des vaccins

Une dose de vaccin anti-COVID AstraZeneca dans un hôpital à Hanoï.
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Le niveau 3 représente un système de réglementation stable, efficace et intégré.

Le ministère a noté que l'évaluation de l'Autorité nationale de réglementation des vaccins (NRA)  avait été menée à l'aide de l’Outil d’Évaluation Globale (OEG) de l'OMS pour garantir la qualité, l'innocuité et l'efficacité des vaccins.

La NRA du Vietnam a été jugée bien fonctionnée dans le cadre de l’OEG en avril 2015.

En 2018, l'OMS a envoyé une équipe d'experts internationaux au Vietnam pour réévaluer ce système en se basant sur l’OEG mis à jour, ce qui nécessite des efforts plus importants pour compléter les NRA, même celles déjà reconnues en 2015.

Dans la dernière évaluation, la NRA du Vietnam a obtenu le niveau de maturité 3 pour huit des neuf fonctions de régulation des vaccins. Des efforts sont toujours en cours pour améliorer sa maturité en termes de produits pharmaceutiques et autres produits médicaux.

Le ministère de la Santé a noté que la NRA vietnamienne a été maintenue et développée au cours des dernières années pour répondre à la demande nationale de vaccins, créant une condition préalable pour que ce système devienne une autorité prestigieuse et pour exporter des vaccins fabriqués au pays.

Le Vietnam est désormais capable de fabriquer 11 vaccins contre 11 maladies (tuberculose, diphtérie, coqueluche, tétanos, hépatite B, encéphalite japonaise, choléra, typhoïde, rougeole, rubéole, polio) dans le programme national de vaccination élargi, ainsi que de nombreux autres vaccins contre la grippe saisonnière, le H5N1 et le rotavirus.

Le pays compte également quatre développeurs de vaccins contre le COVID-19 dont deux mènent actuellement des essais cliniques chez l’homme.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.