07/04/2016 10:48
>>La Turquie soutiendra l'Azerbaïdjan "jusqu'au bout"
>>Une plateforme pétrolière en feu, un mort et 30 disparus en Azerbaïdjan

Le ministre azerbaïdjanais de la Défense a réfuté le 6 avril les rumeurs concernant l'abandon de plusieurs positions stratégiques de la région du Haut-Karabagh. Des médias arméniens ont rapporté plus tôt que la partie azerbaïdjanaise avait abandonné des sommets qu'elle avait pris pendant les récentes hostilités. Le porte-parole du ministère azerbaïdjanais de la Défense, Vagif Dergakhly, a déclaré aux médias locaux que ce genre de rumeurs étaient de la désinformation, expliquant que l'armée azerbaïdjanaise contrôlait toutes les hauteurs stratégiques qu'elle avait prises pendant les combats. Il a également confirmé que les unités armées de l'Azerbaïdjan étaient en train de fortifier les hauteurs reprises. L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont accepté le 5 avril un cessez-le-feu, qui est entré en vigueur à midi, après l'éclatement de violents combats entre les forces des deux pays dans la nuit du 2 avril. Bakou et Erevan s'accusent mutuellement de provoquer des hostilités et des conflits. Les deux pays se disputent depuis longtemps la région montagneuse du Haut-Karabagh. Ce conflit a commencé en 1988, quand l'enclave à majorité arménienne a revendiqué son indépendance de l'Azerbaïdjan et déclaré son rattachement à l'Arménie. Des négociations de paix sont organisées depuis le cessez-le-feu de 1994, mais des affrontements mineurs occasionnels sont souvent observés.
 
Xinhua /VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" couronné de succès

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.