13/12/2019 17:34
Il reste plus d’un mois avant le Nouvel An lunaire de l’Année du Rat. Dès à présent, des supermarchés aux marchés de vente en gros, les entreprises et les commerçants ont fini de préparer leurs marchandises pour servir cette occasion spéciale. 
>>Vinmart prépare des marchandises
>>Le gouvernement assurera la stabilité du marché
>>La croissance de l'IPC sur six mois la plus faible en trois ans

Les supermarchés de la capitale sont prêts à fournir les marchandises nécessaires au bon déroulement du Nouvel An lunaire.

Cette année, à cause de l’impact de la peste porcine africaine, le prix de la viande de porc est encore difficile à prévoir, mais il n’y a pas d’inquiétude à avoir au sujet d’une quelconque pénurie.

Ces jours-ci, au marché de Dông Xuân, dans l’arrondissement de Hoàn Kiêm, au cœur de Hanoï, centre névralgique des fournisseurs d’aliments du Têt (Nouvel An lunaire), on peut voir les convois de véhicules en attente de chargement et de déchargement dans les étals.

Sur les présentoirs s’accumulent les marchandises sèches comme le vermicelle, les champignons parfumés ou les jeunes pousses de bambou… "Deux mois avant le Têt, j’ai dû préparer les marchandises. Leur prix est légèrement supérieur à celui de l’année dernière. Le vermicelle coûte 60.000-65.000 dôngs le kilo ; les jeunes pousses de bambou, 270.000-300.000 dông/kg ; les champignons parfumés, 200.000-250.000 dôngs/kg, etc.", informe Thu Huong, commerçante du marché de Dông Xuân.

Afin d’augmenter le pouvoir d’achat, les supermarchés ont lancé, pour leur part, de nombreuses promotions commerciales, surtout destinées aux articles de consommation de base. Beaucoup de marchandises connaissent des taux de réduction entre 5% et 40%.

Selon un représentant de la chaîne Saigon Co.op, cette entreprise offre des réductions de prix environ deux mois avant le Têt afin de diminuer la pression d’achat de la clientèle à l’approche de la grande fête. Cette année, le volume des marchandises en stock destinées à la fête du Têt a augmenté de 15% à 40%, assurant une stabilité des prix avant et après le Nouvel An lunaire.

Pas de pénurie de viande de porc

Selon Nguyên Thanh Hai, directeur adjoint du Service de l’industrie et du commerce de Hanoï, comme d’habitude lors du Têt, le besoin en viande de porc accroît considérablement, de près de 22.300 tonnes en un mois. Cependant, depuis le début de l’année, la peste porcine africaine a fait chuter l’offre en viande de porc. De ce fait, le cheptel de porcs de la ville a diminué de 33,4% par rapport à la même période l’an dernier.

La quasi-totalité des supermarchés participent au programme de stabilisation des prix.

En vue d’assurer la quantité de marchandises pour le Nouvel An lunaire 2020, en addition à l’approvisionnement local, le Service municipal de l’industrie et du commerce a demandé aux entreprises de réserver le porc et la viande congelée au service de produits alimentaires transformés.

Actuellement, 22 compagnies participent au programme de stabilité des prix des  marchandises, mobilisant ainsi une valeur totale de plus de 18.000 milliards de dôngs. Plus précisément, ces compagnies ont stocké 6.034 tonnes de viande de porc, 492 tonnes de viande de poulet et 63 millions d’œufs de volaille.

En ce qui concerne la viande de porc, outre l’importation de marchandises en provenance des provinces du Nord, les supermarchés sont également prêts à faire venir une grande quantité de viande depuis les villes et provinces du Sud. En outre, le ministère de l'Industrie et du Commerce vient d'autoriser l'importation de ce produit.

Alors que certaines compagnies de grande envergure ont préparé une quantité supérieure de marchandises d’environ 7% à celle du Têt dernier, d’autres sociétés comme Vincommerce et Sài Gon Co.op Hà Nôi ou la Compagnie générale de commerce de Hanoï (Hapro) ont prévu une augmentation du stock entre 10% et 25%. La valeur totale des marchandises est estimée à plus de 3.000 milliards de dôngs.

"Conformément au programme de stabilité des prix du Comité populaire de Hanoï, nous avons travaillé avec les fournisseurs pour assurer un approvisionnement suffisant en marchandises au cours du mois précédent la Nouvelle Année lunaire", a déclaré Nguyên Kim Dung, directrice du supermarché Hà Dông Co.opmart (arrondissement de Hà Dông).

La chaîne Big C Thang Long a stocké environ 500 tonnes de viande de porc et de poulet. De plus, Big C a collaboré avec certaines provinces montagneuses du Nord comme Bac Kan, Lào Cai ou Yên Bái pour organiser les "Semaines des produits agricoles caractéristiques" dans ses chaînes de supermarchés à Hanoï.

Texte et photos : Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Le nhay bói des Dao pour accueillir le Nouvel An Les Dao áo dài, dans la province de Hà Giang, ont pour coutume de pratiquer le nhay bói, danse divinatoire, au début de l’année lunaire. Une cérémonie mystérieuse qui attire touristes et curieux.