30/12/2020 13:06
La signature officielle de l'accord de libre-échange entre le Vietnam et le Royaume-Uni (UKVFTA) le 29 décembre contribue à consolider les relations historiques entre les deux pays et leur promet un bel avenir.
>>Le libre-échange Vienam-Royaume-Uni va entrer en vigueur la nuit du 31 décembre
>>Le libre-échange va supprimer les barrières commerciales
>>Les secteurs du textile et de la chaussure attendent l'UKVFTA

La députée Heather Wheeler, envoyée commerciale du Premier ministre britannique pour le Vietnam, le Laos et le Cambodge, a accordé une interview à l'Agence Vietnamienne d'Information (VNA).

L'ambassadeur du Vietnam au Royaume-Uni, Trân Ngoc An (droite), et l'ambassadeur du Royaume-Uni, Gareth Edward Ward, ont signé l'accord de libre-échange entre les deux pays le 29 décembre.
Photo : VNA/CVN

À cette occasion, elle a remercié les importateurs et exportateurs de biens et services des deux pays pour leur assiduité. Selon elle, grâce à leurs efforts, le commerce bilatéral a doublé au cours de ces dix dernières années. A ce jour, 65% des droits de douane ont été supprimés sur le commerce entre le Royaume-Uni et le Vietnam, et ce chiffre passera à 99% au fil du temps. Les deux gouvernements ont tous constaté l'importance du commerce, de la création d'emplois et de la fourniture de produits et services aux consommateurs des deux pays.

Heather Wheeler a promis de soutenir les relations bilatérales à différents niveaux pour promouvoir la libéralisation tarifaire et éliminer les barrières commerciales, promouvoir le libre-échange de biens et de services. Heather Wheeler a indiqué que dans le contexte de COVID-19, elle avait eu des conversations virtuelles avec des représentants de grandes entreprises britanniques des secteurs de l'éducation, de la finance, de l’assurance, de la livraison de marchandises et des services juridiques, en opération au Vietnam.

L'accord bilatéral de libre-échange permettra à ces entreprises d'étendre leurs activités au Vietnam, a-t-elle affirmé, ajoutant qu'elle se rendrait au Vietnam le plus tôt possible et aiderait les exportateurs vietnamiens à augmenter leurs expéditions vers le marché britannique.

En particulier, elle a estimé que le Vietnam, avec une jeune génération talentueuse, disposait de grands potentiels dans les services technologiques.

Appréciant les potentiels de la coopération bilatérale dans l'éducation, notamment au niveau universitaire, Heather Wheeler a également souligné les possibilités que le pacte commercial apporterait aux entreprises britanniques en élargissant considérablement les opportunités sur le marché des marchés publics au Vietnam. 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.