19/07/2021 21:44
Continuer les activités économiques tout en luttant efficacement contre la pandémie, voici le défi que doit relever chaque entreprise. Le Groupe national du pétrole et du gaz du Vietnam (PVN) assume parfaitement cet objectif et déploie en ce moment la vaccination au sein de ses effectifs.

>>PVN reçoit le premier flux de gaz de la phase 2A du champ Su Tu Trang
>>PetroVietnam triple son bénéfice avant impôts en cinq mois
 

Des travailleurs portent des masques pendant leur travail.
Photo : Archives/CVN


Le directeur général du PVN, Lê Manh Hung, a indiqué que l’entreprise évaluait quotidiennement les risques et les évolutions de l’épidémie pour être à même de déployer le plus rapidement possible les réponses appropriées.

Les responsables des unités du groupe émettent continuellement des directives afin de préparer au mieux les installations et les ressources humaines dans la prévention de l’épidémie. C’est le cas sur les chantiers de construction, dans les usines ou sur les plateformes pétrolières.

Chaque unité est ainsi tenue d’examiner et d'actualiser de manière proactive des plans de prévention et de contrôle de l’épidémie, de renforcer les formes de travail et de réunion en ligne et d’appliquer strictement le “message 5K” (Khâu trang (Masque) - Khu khuân (Désinfection) - Khoang cach (Distance) - Không tu tâp (Pas de rassemblement) - Khai bao y tê (Déclaration de l’état de santé). En outre, les services d'intervention d'urgence du groupe et des unités doivent être prêts à signaler des cas d’infection 24h / 24h et 7 jours/7.

Suivant strictement les instructions du groupe, les membres de Petrovietnam mettent en œuvre une série de mesures préventives.

Les actions de prévention des entreprises

Vietsovpetro, joint-venture pétrolier Vietnam - Russie, demande systématiquement la déclaration de l’état de santé et les tests de dépistage du COVID-19 (valides 14 jours) pour les fonctionnaires, employés et partenaires, qui viennent ou retournent des localités touchées par le COVID-19,  avant de leur permettre de commencer leur travail sur les plateformes pétrolières.

De son côté, la Compagnie d’exploration et de production de pétrole et de gaz du PetroVietnam (PVEP) a mis en place un ensemble de services de conseil / soutien médical en faveur des fonctionnaires et employés détachés du projet en Algérie.

 

Des travailleurs du PVN sur un chantier pétrolier. Photo : Archives/CVN


Si la situation venait à se dégrader au sein de leurs sites, Vietsovpetro et PVEP seront prêts à déployer des procédures d’urgence, mettant sur pied des équipes d'intervention rapide pour effectuer des opérations de désinfection et de remplacement du personnel afin de maintenir la production.

Au Centre, après que Dà Nang et Quang Ngai aient eu à déclarer plusieurs cas de COVID-19, la société par actions de raffinage et de pétrochimie Binh Son (BSR) a rapidement activé l’état d'urgence de prévention de l'épidémie de niveau 1. En collaboration avec le Centre de contrôle des maladies de Quang Ngai, la BSR a effectué le dépistage du COVID-19 pour 138 travailleurs de la raffinerie du pétrole Dung Quat et tous ont montré des résultats négatifs.

BSR a également préparé les hébergements et la nourriture pour une durée d’moins 30 jours pour environ 200 employés travaillant dans cette raffinerie.


À l'usine d'engrais azotés de Phu My, qui est en cours de maintenance avec la participation d'un certain nombre d'experts étrangers, les mesures préventives sont également appliquées de manière très stricte. Ces experts disposent de salles de travail séparées, d'un suivi médical quotidien, d'un contact limité et communiquent principalement via talkie-walkie et téléphone. L'horaire et la liste des personnes en contact direct avec ces experts sont régulièrement enregistrés.

Jusqu'à présent, la prévention de l'épidémie de COVID-19 au sein du groupe PVN a été efficacement mise en œuvre et aucune de leurs unités n’a signalé de cas d'infection.

Les responsables de groupe ont encouragé les employés à participer à des projets à l'étranger et au travail offshore, tout en leur demandant d’assurer la sécurité à la fois pendant l'épidémie du COVID et durant le processus de travail.

Vaccination des employés

Petrovietnam est également l'une des premières unités économiques du pays à déployer la vaccination contre le COVID-19. Le groupe et ses unités membres ont travaillé activement avec le ministère de la Santé et les autorités sanitaires locales pour mettre en œuvre la campagne de vaccination anti-COVID-19, lancée officiellement le 12 mai 2021.

 

Une employée est vaccinée. Photo : Archives/CVN


La campagne de vaccination a été déployée à grande échelle dans les unités membres du groupe à travers le pays, ciblant en priorité les travailleurs directement impliqués dans les opérations de production.

Voici la liste des entreprises qui mettent en ce moment en œuvre cette campagne de vaccination : la Co-entreprise vietnamo-russe de pétrole (Vietsovpetro), la Compagnie générale du gaz du Vietnam (PV GAS), la Compagnie de prospection et d'exploitation gazière et pétrolière de PetroVietnam (PVEP), la Compagnie par actions de raffinage et de pétrochimie Binh Son (BSR), la Compagnie générale par actions des services gazo-pétroliers du Vietnam (PTSC), PetroVietnam Power Corporation (PVPower), PetroVietnam Oil Corporation (PVOIL), l’Institut d’étude pétrolier du Vietnam (VPI), PetroVietnam Fertilizer and Chemicals Corporation (PVFCCo), PetroVietnam Ca Mau Fertilizer JSC (PVCFC), la société d'exploitation pétrolière Bien Dong (Biendong POC), etc. Bientôt, le travail pourra se réaliser plus sereinement grâce à la vaccination.

 

Trong Dat/CVN
 

* Article publié dans le cadre de la mise en œuvre de l’arrêté gouvernemental N°84 daté du 29 mai 2020 sur les mesures à remédier aux difficultés dans la production et les affaires commerciales, à doper le déblocage des investissements publics et à assurer la sécurité publique dans le contexte de pandémie de COVID-19.

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Des bulles touristiques dans le Sud Vietnam L’épidémie de COVID-19 étant désormais sous contrôle, le tourisme revit à Hô Chi Minh-Ville. Après des circuits fermés vers Cu Chi et Cân Gio, en banlieue de la ville, c’est maintenant toute la région du Sud qui se rouvre aux touristes saigonnais.