27/09/2020 18:04
>>Près de 900.000 morts, suspension des essais du vaccin d'Oxford
>>COVID-19 : rebond en Europe, mais pas nécessaire un "verrouillage
>>Plus de cinq millions de cas aux États-Unis, le Brésil toujours durement frappé

La vice-ministre chilienne de la Santé, Paula Daza, a exprimé samedi 26 septembre l'inquiétude de son gouvernement face à l'augmentation des cas de nouveau coronavirus dans le pays ces derniers jours. "Nous avons constaté une augmentation du nombre des cas au cours des deux derniers jours, que nous devons examiner avec davantage de prudence", a-t-elle déclaré à la presse locale, ajoutant que cette augmentation pourrait être due au fait que les citoyens n'ont pas observé les précautions nécessaires la semaine dernière lors des jours fériés. Arturo Zuniga, vice-ministre des réseaux d'aide au ministère de la Santé, a exhorté les Chiliens à suivre les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé. "Nous devons apprendre à vivre avec ce virus, apprendre à porter des masques en permanence, nous laver les mains fréquemment tout au long de la journée et pratiquer la distanciation sociale", a-t-il indiqué. Le ministère a signalé 64 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, portant le nombre de morts liés au COVID-19 à 12.591.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Relance du tourisme à Hanoï La pandémie de COVID-19 est considérée comme contrôlée au Vietnam, en particulier à Hanoï. Ainsi, le tourisme dans la capitale veut saisir l’opportunité de se relancer à toute vitesse en promouvant ses nombreuses activités touristiques et en veillant à la sécurité sanitaire de la ville.