13/05/2021 15:24
>>Gabon : le confinement de Libreville annoncé par le président
>>Au Gabon, les ventes de pangolin flanchent avec le coronavirus
>>Gabon : Libreville négocie un nouveau programme avec le FMI

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a affirmé lundi 10 mai dans un tweet qu'il avait exprimé la volonté du Gabon d'adhérer au Commonwealth lors d'un entretien à Londres avec la secrétaire générale de l'organisation qui regroupe les pays anglophones. "Échange très chaleureux et concluant avec l'honorable Patricia Scotland QC, en vue de l'adhésion du Gabon au Commonwealth", a tweeté le président gabonais en français et en anglais. "Ce serait pour notre pays un tournant historique ! Cette volonté commune pourrait se concrétiser dès le prochain Sommet du Commonwealth à Kigali", qui aura eu lieu en juin, a-t-il précisé. En 2012, après une visite au Rwanda, le président gabonais avait annoncé que son pays devait privilégier l'anglais pour devenir bilingue (français-anglais). Le projet n'a cependant pas connu un véritable développement.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.