12/08/2019 17:47
Hoàng Phuc Lâm, vice-directeur du Centre national pour la prévision hydrométéorologique, a estimé que la salinité et les sécheresses se produiront plus tôt et seront plus graves que dans la saison sèche 2018-2019 dans le delta du Mékong.
>>Le delta du Mékong vulnérable au changement climatique
>>Le delta du Mékong au cœur des préoccupations gouvernementales

Le delta du Mékong est la région qui subit une salinisation grave des terres arables. Photo: VNA/CVN

La saison des pluies dans les hauts plateaux du Centre et le Sud durera jusqu'en octobre, avec un risque élevé de dépression et de tempêtes accompagnées de fortes pluies, a-t-il déclaré.

Selon Hoàng Phuc Lâm, vice-directeur du Centre national pour la prévision hydrométéorologique, entre août et octobre, le débit principal du Mékong devrait rester inférieur de 10 à 30% à la moyenne de nombreuses années.

En raison du manque de précipitations et du faible débit en amont dans le Mékong, le pic des crues en 2019 dans le delta du Mékong sera inférieur au niveau moyen de nombreuses années et pourrait tomber dans la première moitié d'octobre, a-t-il dit.

Record de précipitations à Phu Quôc

À cause du faible débit du Mékong en amont, le delta du Mékong au Vietnam devrait faire face à une pénurie de 10 à 30%, ce qui entraînerait un risque élevé de sécheresse et de salinité précoce.

En ce qui concerne les inondations survenues récemment dans l'île de Phu Quôc, dans la province de Kiên Giang, ainsi que sur les hauts plateaux du Centre et les régions méridionales, M. Lâm a expliqué que les moussons du sud-ouest combinés à une zone de convergence intertropicale en Mer Orientale avaient entraîné des pluies prolongées et abondantes.

Il a noté qu'à Buôn Mê Thuôt, dans la province de Dak Lak, sur les hauts plateaux du Centre, les précipitations totales enregistrées au cours des 10 premiers jours d'août étaient de 402 mm, soit bien plus que la moyenne au cours de nombreuses années, avoisinant les 111 mm.

À Phu Quôc, les précipitations ont été de 1.167 mm au cours des 10 premiers jours d’août, soit sept fois plus que la moyenne de plusieurs années, avec seulement 163 mm, et équivalant à la moitié de la pluviosité moyenne annuelle de l’île (environ 2.800) mm. C'était un record de précipitations pour l'île depuis 1978, a déclaré M. Lâm.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune