11/09/2021 09:53
Malgré la crise du COVID-19, les exportations vietnamiennes se portent bien, estimées à 308 milliards d’USD cette année, avec un excédent commercial d’environ 2 milliards. Résultat de la promotion du commerce en ligne.
>>Promotion du commerce en ligne, la "clé en or" pour traverser la crise sanitaire
>>Le coronavirus, le grand catalyseur du commerce en ligne

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, au cours des sept premiers mois 2021, les exportations nationales ont atteint 185,33 milliards d’USD, soit une augmentation de 25,5% en glissement annuel. Les téléphones portables et leurs pièces détachées ont affiché la plus grande valeur avec plus de 29,4 milliards d’USD, représentant 15,8% du total, en hausse de plus de 11,9% sur un an. Ce bon résultat a permis à ce groupe de marchandises de rester en tête des produits d’exportation majeurs du Vietnam.

La promotion du commerce électronique est nécessaire pour favoriser les exportations.

Les États-Unis, l’Union européenne (UE), l’ASEAN, la Chine, le Japon, la République de Corée, l’Inde, Hong Kong et Taïwan (Chine) sont les neuf premiers marchés à l’export, occupant plus de 52,4% du chiffre d’affaires total des exportations de ces produits vietnamiens.

Les téléphones et leurs composants étaient suivis par les produits électroniques, ordinateurs et composants avec 27,4 milliards d’USD (+16,5%), les machines-outils et équipements avec 19,7 milliards (+55,4%), le textile-habillement, les chaussures, le bois et produits en bois.

Au cours des sept premiers mois de l’année, le club vietnamien du "milliard d’USD", qui comprend les articles d’exportation dont le chiffre d’affaires atteint au moins un milliard d’USD, a vu la présence de 27 produits dont les recettes d’exportation combinées représentant 90,2% du total national.

Un chiffre d’affaires de 308 milliards d’USD 

À la fin du premier semestre, le ministère de l’Industrie et du Commerce a publié un rapport sur la situation des exportations nationales et les mesures pour  les promouvoir.

Concrètement, le commerce mondial en 2021 est encore morose et toujours difficile à prévoir, dépendant de l’évolution de l’épidémie de COVID-19 et de la vaccination. En outre, le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine couve toujours, des évolutions imprévisibles continueront d’avoir un impact sur les activités d’import-export du Vietnam. Le protectionnisme réapparaît et se manifeste de plus en plus clairement depuis 2018 avec un nombre de recours commerciaux contre les exportations vietnamiennes en augmentation. Un facteur notable mentionné par le ministère de l’Industrie et du Commerce est la hausse des prix du transport maritime international depuis le 4e trimestre 2020. Plus précisément, les voies asiatiques et africaines ont augmenté de trois à quatre fois, les routes européennes de cinq à six fois, voire sept ou huit fois. Pendant ce temps, la pénurie de conteneurs continue.

Sur la base d’une analyse et d’une évaluation des opportunités, des difficultés et défis en 2021, le ministère de l’Industrie et du Commerce a prévu que le chiffre d’affaires à l’exportation de cette année pourrait atteindre 308 milliards d’USD, en hausse de 9% par rapport à 2020, et celui à l’importation, 306 milliards (+16,5%). La balance commerciale excédentaire serait alors d’environ 2 milliards d’USD. 

Développer le commerce en ligne

L’épidémie de COVID-19 a frappé le monde entier, dont le Vietnam, provoquant des perturbations dans les chaînes d’approvisionnement mondiales et des difficultés aux exportations de nombreux secteurs clés.

Dans ce contexte, le ministère de l’Industrie et du Commerce joue un rôle de pionnier dans la promotion du commerce électronique pour favoriser les exportations. Selon le vice-ministre Dô Thang Hai, depuis 2020, plus de 500 conférences internationales de promotion du commerce ont été organisées en ligne, permettant à des centaines de milliers d’entreprises vietnamiennes de rencontrer virtuellement des partenaires sur les cinq continents du monde, dont ceux de grands marchés tels que la Chine, les États-Unis, l’UE, ainsi que des marchés potentiels comme l’Australie et l’Afrique.

L’e-commerce a également aidé plusieurs localités telles que Bac Giang, Hung Yên, Son La (Nord), Dak Lak (hauts plateaux du Centre), Soc Trang et Cà Mau (Sud) à écouler leurs produits agricoles via des plateformes électroniques telles que Shopee, Vosco.vn…, contribuant ainsi à résoudre des difficultés des agriculteurs dans le contexte d’épidémie. Grâce à la promotion du commerce en ligne, des produits agricoles vietnamiens sont expédiés vers des marchés exigeants, tels que l’exportation de litchis vers la France, le Japon...

Afin d’améliorer l’efficacité de la promotion du commerce, l’Agence vietnamienne de promotion du commerce (ministère de l’Industrie et du Commerce) poursuit la conception et la mise en place d’une application de cet écosystème. Il coopère en outre avec des plateformes d’e-commerce réputées dans le monde telles qu’Amazon, Alibaba et Global Sources pour aider les entreprises nationales à présenter leurs produits aux consommateurs et importateurs mondiaux tout en économisant des coûts.

D’après le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Dô Thang Hai, cette année, son ministère cherche à diversifier les activités de promotion du commerce et priorise la mise en œuvre des projets nationaux dans ce secteur... Le ministère se concentre sur la promotion du commerce sur les marchés clés et ceux ayant des accords de libre-échange avec le Vietnam tels que la Chine, le Japon, la République de Corée, l’ASEAN, l’UE et les États-Unis…

Grâce à la promotion du commerce en ligne, des produits agricoles vietnamiens sont expédiés vers des marchés exigeants, et ce malgré la pandémie. 
Photo . VNA/CVN

Coopérer avec le géant Amazon

Il continue de modifier et compléter les réglementations afin de favoriser l’application des technologies de l’information dans les activités de promotion du commerce.  En outre, il a proposé aux entreprises d’améliorer continuellement la qualité de leurs produits, de mettre à jour les informations sur les marchés, les produits, les distributeurs et les importateurs potentiels, en vue d’une meilleure efficacité de la promotion du commerce en ligne.

Pour sa part, le Centre national d’innovation du Vietnam (NIC), relevant du ministère du Plan et de l’Investissement, a récemment eu une session de travail avec Gijae Seong, directeur national d’Amazon Global Selling Vietnam, afin de discuter de la coopération permettant de mettre les produits vietnamiens sur la plateforme d’e-commerce Amazon. Dans le cadre du premier des trois programmes mis en œuvre par le NIC, les deux parties aideront directement 50 entreprises à mener des activités commerciales sur Amazon. Pour le second, elles travailleront ensemble pour organiser des activités liées à l’exportation et au renforcement de la marque sur Amazon. Une série de colloques et de webinaires auront lieu pour partager des informations et présenter des opportunités commerciales et d’exportation. Lors du troisième programme, Amazon enverra des experts pour fournir des informations et des formations afin d’aider les entreprises locales à exporter leurs marchandises via sa plateforme.

En plus de travailler avec le NIC, Amazon se coordonne aussi avec l’Agence de développement des entreprises du ministère du Plan et de l’Investissement pour mettre en œuvre le programme Amazon Launchpad de 90 jours, qui soutient les entreprises vietnamiennes, en particulier les petites et moyennes, à stimuler les expéditions de leurs produits à l’étranger via l’e-commerce et développer leurs marques sur le marché international. Une fois mis en vente sur la plateforme d’e-commerce Amazon, les produits vietnamiens auront la possibilité d’accéder à plus de 300 millions de comptes acheteurs et 200 millions de membres Prime sur 15 grands marchés, dont les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Suède, le Japon et Singapour.
 
Thê Linh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

À la conquête de la falaise de Dieu à Hà Giang Située à une altitude de 1.700 m, la falaise de Dieu - Vach da thân - dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord), est l’un des endroits qui attirent de nombreux touristes.