31/12/2019 15:05
Le commerce frontalier du Myanmar avec ses pays voisins a atteint environ 2,4 milliards d'USD jusqu’au 20 décembre de l'exercice fiscal 2019-2020 qui a commencé en octobre, a annoncé le ministère birman du Commerce.
>>Vietnam - Myanmar : promotion de la coopération économique et commerciale
>>Commerce : la Thaïlande et le Myanmar signent un protocole d'accord

Les exportations du Myanmar via ses portes frontalières sont estimées à 1,68 milliard d'USD. Photo : MA/CVN

Du 1er octobre au 20 décembre, les exportations du Myanmar via ses portes frontalières sont estimées à 1,68 milliard d'USD, tandis que ses importations ont atteint 720 millions d'USD.

Le commerce frontalier de l’exercice en cours 2019-2020 a augmenté de plus de 615,9 millions d'USD par rapport à la même période de l'exercice 2018-2019 où il a dépassé 1,78 milliard d'USD.

Pendant près de trois mois, les échanges commerciaux via la porte frontalière de Muse entre le Myanmar et la Chine ont représenté une grande partie avec 1,27 milliard d'USD dont 841 millions d'USD d'exportation et 432 millions d'USD d'importation.

Le pays effectue principalement des échanges frontaliers avec la Chine via les portes frontalières de Muse, Lweje, Chinshwehaw, Kanpikete et Kengtung ; avec la Thaïlande via Tachilek, Myawady, Kawthoung, Myeik, Hteekhee, Mawtaung et Maese ; avec le Bangladesh via Sittwe, Maungtaw ; et avec l'Inde via Tamu, Reed et Thantlang.

Environ 80% du commerce extérieur du Myanmar est effectué par voie maritime, avec plus de 5,96 milliards d'USD au cours de ces trois mois derniers.

Le Myanmar exporte, pour l’essentiel, des produits agricoles, des produits animaux, des produits aquatiques, des produits minéraux, des produits forestiers, et importe des biens intermédiaires et des biens de consommation.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Hanoï développe l'industrie sans fumée Le projet du tourisme intelligent a été mis en place par le Service du tourisme de Hanoï en collaboration avec la filiale du Groupe des postes et des télécommunications du Vietnam dans la capitale, afin d'accélérer l'industrie sans fumée de la capitale.