Coopération économique pour l'Asie-Pacifique
Le climat au cœur du Sommet Asie-Pacifique à San Francisco en 2023

Les dirigeants de l’Asie-Pacifique se réuniront en novembre 2023 à San Francisco avec le climat au cœur des discussions, a annoncé samedi 19 novembre la vice-présidente américaine Kamala Harris, dont le pays assure l’année prochaine la présidence tournante de l'APEC.

>> La Thaïlande appelle l'APEC à intensifier ses efforts pour répondre aux crises futures

>> Ouverture de la Semaine du Sommet de l’APEC 2022

>> La réunion ministérielle de l'APEC met l'accent sur la relance durable et inclusive

La 29e réunion des dirigeants économiques de l'APEC s'est tenue le 18 novembre à Bangkok (Thaïlande).
Photo : VNA/CVN

Originaire de la baie de San Francisco, Mme Harris a annoncé la semaine du 12 novembre 2023 pour la réunion des dirigeants de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), la réunion de cette année s’achevant samedi 19 novembre à Bangkok.

Ce pourrait être la première fois depuis 2017 que le président chinois Xi Jinping, dont le pays est membre de l'APEC, se rendra aux États-Unis.

"Il n'y a pas de meilleur endroit pour accueillir l'APEC 2023 que la Californie, un État connu pour son innovation économique", a déclaré la vice-présidente américaine.

La réunion sera axée sur la durabilité et l'abandon du CO2 par les économies dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, a-t-elle précisé.

"Nous allons promouvoir la croissance économique et la prospérité du peuple américain et des habitants de la région indo-pacifique", a-t-elle ajouté.

A Bangkok, Mme Harris a demandé à tous les dirigeants de venir à la réunion de l'an prochain avec de nouveaux objectifs de réduction des émissions venant du secteur de l'énergie, a déclaré un responsable américain.

Elle a également proposé un objectif à l'échelle de l'APEC pour réduire le méthane, l'un des gaz à effet de serre les plus puissants, qui est émis par la production de pétrole et de gaz et par l'agriculture.

Mme Harris a demandé des engagements spécifiques car la plupart des économies de l'APEC ont déjà des objectifs à long terme pour éliminer les émissions responsables du changement climatique, a ajouté le responsable.

L’APEC, née dans les années 1980, est axée sur le commerce plutôt que sur les questions politiques et offre chaque année l’occasion aux dirigeants des 21 membres de se rencontrer en marge de la conférence.

Cette année, l'APEC a eu lieu immédiatement après un sommet du G20 à Bali, où le président Xi a rencontré son homologue américain Joe Biden lors de leur premier tête-à-tête comme chefs d'État.

La dernière visite de Xi aux États-Unis remonte à 2017, lorsqu'il avait rencontré le président de l'époque Donald Trump dans sa propriété de Floride.

Les États-Unis avaient déjà annoncé que les ministres des Affaires étrangères de l'APEC se réuniraient en 2023 à Seattle (Nord-Ouest) et que les responsables du Commerce se réuniraient à Détroit (Centre-Nord).

Les États-Unis ont accueilli l’APEC pour la dernière fois en 2011 à Hawaï, État natal de Barack Obama alors président.

AFP/VNA/CVN

back to top