Le chef de l'ONU appelle à la paix à l'occasion de l'anniversaire du conflit en Ukraine

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé vendredi 24 février à empêcher une nouvelle escalade du conflit en Ukraine et à donner "une chance" à la paix.

>> Le chef de l'ONU déclare ne pas s'attendre à des pourparlers de paix immédiats sur l'Ukraine

>> Le Vietnam appelle à trouver une solution pacifique au problème ukrainien

Lors de la réunion. 
Photo : Xinhua/VNA/CVN 

"Nous devons empêcher une nouvelle escalade", a-t-il dit lors d'une réunion de haut niveau du Conseil de sécurité sur l'Ukraine, convoquée à l'occasion du premier anniversaire du conflit armé entre la Russie et l'Ukraine et à laquelle ont participé une trentaine de ministres des Affaires étrangères et de diplomates.

Le chef de l'ONU a appelé à "encourager chaque effort significatif qui vise à mettre fin à l’effusion de sang et donner une bonne fois pour toutes une chance à la paix".

Rappelant que le Conseil de sécurité avait tenu plus de 40 débats sur l'Ukraine au cours de l'année écoulée, il a dit : "C’est la voix des armes que l’on entend en ce moment, mais, au bout du compte, nous savons tous que la voie de la diplomatie et de la responsabilité est le chemin vers une paix juste et durable".

"La protection des civils doit rester la priorité absolue", a souligné M. Guterres, appelant également à des actions visant à garantir un accès humanitaire sûr et sans entrave, à investir dans le redressement et la reconstruction de l'Ukraine, ainsi qu'à éviter les risques nucléaires.

Il a fait le point sur les progrès réalisés dans le cadre de l’Initiative céréalière de la mer Noire et a renouvelé les appels à la prolongation de l'accord.

Dans le cadre de cet accord, plus de 20 millions de tonnes de denrées alimentaires ont maintenant été reconnectées en toute sécurité aux chaînes d'approvisionnement mondiales sur plus de 700 navires, contribuant ainsi à faire baisser les prix dans le monde entier, a dit M. Guterres.

"Je veux souligner l'importance pour toutes les parties de rester engagées dans cette initiative, et réitérer notre appel pour qu'elle soit prolongée au-delà de l’échéance actuelle de mars 2023", a-t-il dit.

M. Guterres a ajouté que les Nations unies étaient fermement déterminées à "œuvrer à l’élimination des derniers obstacles aux exportations des produits alimentaires et d’engrais russes", y compris d'ammoniac.

Ces efforts ont démontré que la coopération internationale est essentielle, précieuse et possible, "même en plein conflit", a ajouté le chef de l'ONU.

Xinhua/VNA/CVN 

back to top