L'Allemagne, le Canada et la Suède confirment l’envoi de Leopard 2 à Kiev

La fourniture d’armements à l’Ukraine se poursuit. En effet, l’Allemagne et le Canada promettent d’y envoyer des chars Leopard 2 supplémentaires. La Suède rejoint aussi "la coalition des chars" occidentale en confirmant son intention d’en remettre dix à l’armée ukrainienne.

>> Les États-Unis annoncent leur plus importante livraison d'armes à l'Ukraine

>> Le chef de l'ONU déclare ne pas s'attendre à des pourparlers de paix immédiats sur l'Ukraine

>> Les appels à la paix s'élèvent un an après le conflit armé russo-ukrainien

Un char de combat Leopard 2 A7 des forces armées allemandes, sur la base d'entraînement de Munster, dans le Nord de l'Allemagne, le 20 mai 2019. 
Photo : AFP/VNA/CVN 

Les autorités allemandes ont décidé de fournir quatre chars Leopard 2A6 supplémentaires à l’Ukraine, ce qui porte à 31 le nombre total de ces blindés promis par l’Occident à Kiev, a annoncé ce vendredi 24 février le ministère allemand de la Défense.

Le Canada a aussi annoncé ce 24 février l'envoi de quatre Leopard 2.

Plus tôt dans la journée, le ministre suédois de la Défense, Pål Jonsson, a confirmé la disposition de son pays à envoyer une dizaine de Leopard 2A5 à l’Ukraine. De plus, selon lui, Stockholm transférera à Kiev 50 blindés de combat d’infanterie CV90, ainsi que des composantes pour les systèmes sol-air HAWK et IRIS-T, ce qui, selon M. Jonson, est "important et central" pour l'Ukraine.

Le programme d'aide annoncé vendredi 24 février est le 11e programme de soutien de la Suède à l'Ukraine.

Le Portugal avait, quant à lui, promis de dépêcher trois Leopard 2A6. Selon la Défense polonaise, les premiers chars Leopard 2 se trouvent déjà sur le sol ukranien.  

"La fourniture d'armes offensives au régime de Kiev conduirait à une catastrophe mondiale", avait estimé dimanche dernier 19 février le président de la Douma russe, Viatcheslav Volodine.

Sputnik-Xinhua/VNA/CVN 

back to top