Le chef de la FINUL espère une solution diplomatique et politique entre le Liban et Israël

La Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL) a réaffirmé lundi 24 octobre sa "détermination à créer des conditions propices à une solution politique et diplomatique aux différends entre le Liban et Israël".

>> L'ONU redéploie des Casques Bleus du Soudan du Sud

>> Israël revendique les premières frappes aériennes depuis des années au Liban

>> L'ONU exhorte le Liban et Israël à résoudre leurs différends

"Les récents événements nous donnent de l'espoir", a déclaré dans un communiqué le chef de la FINUL, Aroldo Lazaro Saenz, en référence au récent accord conclu entre le Liban et Israël au sujet de leurs frontières maritimes. "Si les deux pays peuvent trouver une entente en mer, j'espère qu'ils pourront un jour également en trouver une sur terre, ainsi que sur les questions fondamentales qui les divisent", a affirmé M. Saenz. Il a tenu ces propos à l'occasion de la 77e Journée des Nations unies, célébrée au siège de la mission à Naqoura, en présence de casques bleus représentant 48 contingents nationaux. M. Saenz a déclaré qu'il n'avait cessé d'exhorter le Liban et Israël à trouver un accord sur un autre point de discorde crucial : la "Ligne bleue", une ligne de démarcation créée pour déterminer si Israël s'est bel et bien complètement retiré du Sud du Liban.

Xinhua/VNA/CVN

back to top