27/11/2021 14:56
Dans le contexte où l'épidémie de COVID-19 affecte le transport de marchandises entre les pays, augmentant les coûts logistiques, le marché de l'ASEAN avec la proximité géographique présente plusieurs opportunités pour les entreprises vietnamiennes.
>>Nouvelle stratégie d'entrée sur les marchés de l’ASEAN
>>Exportations vers l'ASEAN : les entreprises appelées à être plus dynamiques
>>L’ASEAN est un marché plein de potentiels pour les produits vietnamiens

Transformation de pangasius destinés à l'exportation.
Photo : VNA/CVN 

C’est ce qu’a affirmé Nguyên Phuc Nam, chef adjoint de la Direction des marchés d’Asie et d’Afrique du ministère de l'Industrie et du Commerce, lors d’un webinaire international tenu le 26 novembre.

Ce webinaire, organisé à la fois en présentiel et par visioconférence, avait pour objet de présenter les nouvelles réglementations de gestion de l’import-export et des opportunités commerciales avec les marchés de l'ASEAN dans la période post-COVID-19.

L'ASEAN est le 4e débouché de produits vietnamiens après les États-Unis, la Chine et l'Union européenne (UE). En 2020, en raison du COVID-19, les échanges commerciaux entre le Vietnam et l'ASEAN ont connu une baisse de 6,8% par rapport à 2019, pour s’établir à 53,6 milliards d'USD.

Toutefois, en 2021, grâce aux efforts pour exploiter les avantages de ce marché, le commerce entre le Vietnam et l'ASEAN en dix mois a atteint 56,6 milliards d'USD, en hausse de 30% par rapport à la même période de 2020.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.