L’art du bronze émaillé de Huê dans la lumière sur sa terre natale

Une exposition de 20 peintures en bronze émaillé se déroule au palais An Dinh dans l’ancienne capitale de Huê, devenant un aimant à touristes dans la province de Thua Thiên-Huê (Centre).

>>Le Festival gastronomique de Huê attire un grand nombre de visiteurs

>>Le Festival de Huê 2022 aura lieu du 25 au 30 juin

>>Huê : un festival "quatre saisons"

L’exposition a attiré bon nombre de visiteurs lors du vernissage, le 25 juin.
Photo : VNA/CVN

Tenue cette année en écho du Festival de Huê 2022, l’exposition qui durera jusqu’au 30 juin, présente des peintures signées Dô Huu Triêt et ses collègues à partir d’illustrations de la version imprimée de 1925 de Truyên Kiêu (Histoire de Kiêu), un chef-d’œuvre du célèbre poète Nguyên Du (1765-1820). Les illustrations ont été réalisées par le peintre Manh Hung.

L’art du bronze émaillé, ou phap lam en vietnamien, est le nom d’un produit d’art à noyau de cuivre. Son extérieur est recouvert de nombreuses couches d’émail avec des images et des couleurs décoratives, puis cuit à haute température. De telles œuvres ont non seulement de belles couleurs mais aussi une grande durabilité.

L’art a prospéré sous les règnes des rois Minh Mang, Thiêu Tri et Tu Duc, avant de péricliter peu à peu sous le règne du roi Dông Khanh. Au début des années 2000, la restauration et la revitalisation de ce genre artistique ont commencé, avec des progrès significatifs observés ces dernières années. Voici quelques clichés lors du vernissage.