L’apprentissage du yoga en ligne se développe

Ces derniers temps, de plus en plus de personnes choisissent de pratiquer le yoga en ligne plutôt que d’aller directement au gymnase. Une méthode qui permet aux yogis très occupés de gagner du temps.

>> Mille personnes ont célébré la Journée internationale du yoga

>> Yoga et gymnastique douce : plus de 3.000 personnes âgées participent à une performance

>> Ninh Thuân accueillera le championnat national de yoga 2022

“Bien que je fasse du yoga en salle depuis 10 ans, maintenant, je préfère le pratiquer en ligne. Je cuisine tous les matins, donc je n’ai pas le temps d’aller au gymnase”, partage Mme Kim Anh, 60 ans.

Elle est l’une des pratiquantes au cours de Truong Thi Hai Yên, professeure de yoga avec sept ans d’expérience.

Vendredi matin, à la Maison des enfants du 7e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, la classe de Mme Yên dénombre 18 participants en présentiel et 10 en ligne. De temps en temps, son cours en compte environ 40, dont une partie en ligne.

“Dès l’apparition de la pandémie de COVID-19, de nombreuses personnes voulaient apprendre le yoga mais elles ne pouvaient aller en classe, j’ai donc dû créer ce cours en ligne. Après la fin de la pandémie, quelques pratiquantes, dont Mme Kim Anh, ont combiné les deux formes d’apprentissage, d’autres trouvant que le cours de yoga en ligne est très pratique, ont décidé de continuer ainsi”, déclare la professeure de yoga.

L’apprentissage en ligne permet aux participants de gagner du temps. En effet, il suffit d’avoir un ordinateur portable, un smartphone ou une tablette avec une connexion Internet, pour suivre le cours quel que soit l’endroit où vous vous trouvez.

Les anciens comme les débutants, aiment cette méthode. Mme Nin Truong, enseignante de yoga de longue date, révélè que son cours en ligne cible les personnes qui ne vivent pas à proximité. Pour les débutants, qui rencontrent plus de difficultés, elle doit préparer une formation individuelle qui leur permet d’avoir un suivi.

D’ailleurs, à cause d’une faible confiance en soi, certaines débutantes pratiquent directe-ment avec des personnes qui ont plus d’ancienneté. Mais maintenant, elles choisissent également d’étudier le yoga en ligne pour se perfectionner .

“Ces personnes suivent des cours en ligne pour apprendre à respirer, à effectuer certains mouvements pour les perfectionner avant de retourner en classe”, constate Truong Thi Hai Yên.

Une nouvelle expérience

Mme Thanh Nguyêt, qui pratique le yoga depuis longtemps, a ressenti un sentiment exceptionnel en effectuant pour la première fois cette technique avec son smartphone. “Je suis passé à l’apprentissage de yoga en ligne l’année dernière car je ne pouvais pas sortir à cause des mesures de distanciation sociale. Au début, les enseignants et les élèves rencontraient des difficultés parce que nous ne pouvions pas nous rencontrer. Mais petit à petit, je m’y suis habitué. Cette nouvelle expérience est très intéressante”, dit-elle.

D’après sa propre expérience, Mme Nin Truong informe que l’apprentissage en ligne a des avantages mais aussi de nombreux inconvénients “La caméra d’une tablette ou d’un téléphone ne capture souvent pas tout le corps. Par conséquent, il est difficile d’observer tous les mouvements. Si je leur demande de s’éloigner de l’écran pour que je puisse voir, ils n’écoutent pas mes instructions”, informe Nin Truong.

Mme Hai Yên admet que “si l’enseignement en ligne est beaucoup plus difficile que celui pratiqué en classe, avec beaucoup  de persévérance, nous améliorerons cette nouvelle façon de faire”.

L’abandon est parfois possible quand l’élève est seul et une perte de motivation se fait ressentir ce qui est assez peu fréquent lorsqu’il y a un travail de groupe. Malgré ces difficultés, l’apprentissage du yoga en ligne se développe fortement. Les professeurs de yoga reçoivent de plus en plus de proposions. Mme Yên passe de plus en plus de temps à organiser son emploi du temps pour satisfaire les demandes.

À quoi doivent faire attention les débutants ?

“Le yoga peut devenir une arme à double tranchant. En effet, si nous pratiquons correctement, il nous apportera que de bonnes choses, mais au contraire, si nous pratiquons une mauvaise technique, le risque de blessure est important. Par conséquent, les débutants doivent être très attentifs”, prévient Nguyên Thi Hông Vân, enseignante à Biên Hoà, province de Dông Nai, au Sud.

Mme Hai Yên ajoute que les débutants devraient aller en classe pendant un certain temps, puis passer à l’apprentissage en ligne. Sinon, ils devraient trouver des enseignants expérimentés pour une formation privée. Ainsi, ils seront bien guidés et feront les poses correctement. Elle a également conseillé de signaler le moindre problème de sante comme blessure ou maladie. Cette pratique exigeante qu’est le yoga nécessite beaucoup de patience avant de commencer à être performant.

Texte : Nguyên Thi Vân Anh/CVN 

Photos : Bao hoa/CVN


back to top