24/01/2022 08:40
Le tout nouveau maire de New York, Eric Adams, avait promis d'améliorer la sécurité dans la plus grande ville des États-Unis. Les trois premières semaines de son mandat ont été marquées par la violence par arme à feu, accentuant la pression sur cet ancien policier.
>>États-Unis : un mort et trois blessés dans une fusillade en Californie du Nord
>>État de New York : mesures d'urgence pour limiter les armes à feu

À Harlem le 22 janvier. Photo : AFP/VNA/CVN

Vendredi, un jeune agent de police de 22 ans a été tué et un autre gravement blessé dans une fusillade dans le quartier de Harlem.

"C'est notre ville contre les meurtriers", a dit le maire démocrate vendredi soir 21 janvier depuis l'hôpital de Harlem où les agents ont été emmenés.

Parmi les récentes violences, un incident a particulièrement marqué les esprits: une petite fille de 11 mois a été blessée à la joue par une balle perdue dans le Bronx, alors qu'elle était dans une voiture à l'arrêt avec sa mère.

"Je vais dérouler un vrai plan cette semaine quand je parlerai à la population de New York, et nous allons nous attaquer aux raisons de fond" de la criminalité, a promis Eric Adams, 61 ans, dimanche 23 janvier sur CNN.

Nous voyons "une mer de crimes qui a été alimentée par de nombreux fleuves", et "nous devons mettre un barrage sur chacun de ces fleuves", a-t-il lancé.

En plus de la prolifération des armes, la pandémie de COVID-19 et ses conséquences sociales et économiques sont venues nourrir cette violence.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

SEA Games 31 : les visiteurs étrangers impressionnés À l’occasion des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), le Vietnam a accueilli un grand nombre de sportifs, d’entraîneurs, d’officiels et d’amoureux du sport, venus de tous les pays de la région.