La qualité de la population est essentielle pour une croissance économique durable

La qualité de la population est étroitement liée au niveau de développement socio-économique du pays et est considérée comme la "clé d'or" pour le développement durable du pays, selon les experts.

>> Se loger sur le littoral, mission presque impossible pour la population locale

>> Un concert sensibilise à l'égalité hommes-femmes

>> Le Vietnam et la Belgique partagent leur expérience dans la création de bases de données sur la population

Pour contribuer à l'amélioration de la qualité de la population, au cours des dernières années, le Département général de la population et de la planning familial (ministère de la Santé) a mis en place de nombreux modèles, projets et programmes tels que le dépistage prénatal et néonatal; le renforcement de communication pour réduire la consanguinité, les grossesses non désirées, l'avortement chez les adolescents et les jeunes ; et les soins de santé mentale pour les personnes âgées…

La qualité de la population est étroitement liée au niveau de développement socio-économique du pay. 
Photo : VNA/CVN

Selon le directeur général adjoint du Département général de la population et du planning familial, Pham Vu Hoàng, il est nécessaire de prendre des mesures homogènes, notamment l'accélération des communications, le renforcement de la formation du personnel chargé des travaux liés à la population et l'investissement dans le perfectionnement du réseau de dépistage prénatal et néonatal.

Le travail de population est une tâche stratégique urgente et à long terme, une œuvre de tout le Parti et du peuple, qui nécessite la participation de tout le système politique, et le consensus et le soutien du peuple pour la bonne mise en œuvre de la politique de population, a-t-il insisté.

Pour l’heure, le Vietnam compte 99 millions d'habitants, avec un taux de croissance démographique maîtrisé avec succès. La qualité de la population s'est améliorée.

Concrètement, l'espérance de vie moyenne a atteint 73,7 ans en 2020, supérieure à celle de l'Asie du Sud-Est. Le taux de mortalité infantile (IMR) et le taux de mortalité des moins de 5 ans (U5MR) ont fortement baissé avec respectivement de 13,9 décès/1.000 naissances vivantes et 22,3 décès/1.000 naissances vivantes en 2020.

VNA/CVN

back to top