10/04/2021 16:51
>>Sanofi va construire une usine de vaccins contre la grippe au Canada
>>Le Canada approuve l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca
>>La campagne de vaccination lancée au Canada

Deux tiers des Canadiens se disent inquiets à la perspective de contracter le COVID-19, soit quatre points de plus par rapport au mois de mars, selon un sondage publié vendredi 9 avril par l'institut canadien Angus Reid. Parallèlement, quatre personnes sur cinq s'inquiètent pour un membre de leur famille ou un ami, tandis qu'une personne sur trois dit que sa santé mentale est mauvaise ou terrible. Ce chiffre atteint la moitié chez les moins de 35 ans. Ce sondage, mené du 5 au 8 avril, reflète la frustration croissante des Canadiens qui avaient espéré que ces mois de printemps marqueraient la fin de l'épidémie de nouveau coronavirus, mais qui sont au contraire confrontés à une menace croissante due à la propagation rapide des variants du virus dans le pays. Jusqu'à présent, les variants semblent l'emporter, leur virulence dépassant toute réduction de la propagation résultant de la campagne de vaccination du Canada. En date de vendredi après-midi 9 avril, le pays a signalé 7.982 nouveaux cas d'infection, portant le cumul à 1.044.016, dont 23.249 décès, a rapporté la chaîne CTV. Selon l'Agence de la santé publique du Canada, on a enregistré chaque jour la semaine dernière une moyenne de plus de 6.800 nouveaux cas et de 30 décès. Environ 48% des sondés affirment que les autorités locales doivent imposer des restrictions plus strictes pour endiguer la hausse des infections, tandis que 28% ne sont pas d'accord et que 24% disent que les autorités ont trouvé le bon équilibre.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi