13/02/2020 16:06

L'impact de l'épidémie du nouveau coronavirus sur l'économie mondiale est difficile à prévoir en raison de la place de la Chine, deuxième puissance économique, a souligné mercredi 12 février la directrice générale du Fonds monétaire international. "Il est trop tôt pour dire" quel sera l'impact sur la croissance mondiale, a déclaré Kristalina Georgieva sur la chaîne CNBC. Elle a souligné que le scénario le plus probable était une forte baisse des activités économiques en Chine, suivie d'une reprise rapide et d'un impact mondial, in fine, relativement contenu. "C'est ce qu'il s'est passé durant la précédente épidémie" du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) en 2002/2003. Dans un tel scénario, l'impact sur l'économie mondiale peut également être contenu. Pour autant, la patronne du FMI a tempéré ses propos soulignant que le nouveau virus et le contexte dans lequel il sévit étaient différents. "La Chine était différente", en d'autres termes elle avait un poids moins important dans l'économie mondiale. "Le monde était différent", a-t-elle poursuivi, ajoutant que le nouveau virus "affecte clairement plus durement" l'activité à un moment où "l'économie mondiale est quelque peu moins forte". S'agissant de la seule économie américaine, elle a noté qu'elle était "très solide". "Mais encore une fois, nous devons attendre de voir" l'ampleur de la reprise suivant l'épidémie du nouveau coronavirus, a-t-elle insisté.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.