31/07/2019 09:37
>>L'ONU déplore le manque de signe d'apaisement en Libye
>>En Libye, les corps de 62 migrants repêchés après le "pire" naufrage de l'année

Le ministère des Transports du gouvernement libyen, soutenu par l'ONU, a démenti mardi 31 juillet des propos de l'envoyé spécial de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salame, selon lesquels l'aéroport international de Metiga, à Tripoli, capitale du pays, serait utilisé à des fins militaires. "Le ministère des Transports est surpris par les propos tenus par l'émissaire de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salame, lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, concernant une utilisation à des fins militaires de l'aéroport international de Metiga par le gouvernement d'accord national", a déclaré le ministère dans un communiqué. Le ministère a confirmé que cet aéroport n'était utilisé qu'à des fins d'aviation civile et comme aéroport international. Lors d'une récente session du Conseil de sécurité de l'ONU, M. Salame a appelé les parties libyennes à "cesser d'utiliser cet aéroport a des fins militaires et pour les forces d'attaque".

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.