La demande d'adhésion du Royaume-Uni à la CPTPP sera débattue en septembre

Les ministres de 11 pays membres de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressif (CPTPP) se réuniront en ligne le 1er septembre pour discuter de la demande d'adhésion du Royaume-Uni et des mesures visant à renforcer la coopération interne.

>>Opportunité pour les exportations du Vietnam après la ratification péruvienne du CPTPP

>>Le Japon salue les engagements du Royaume-Uni envers l'adhésion au CPTPP

Le ministre japonais en charge des négociations de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressif, Yasutoshi Nishimura.
Photo : Kyodo/VNA/CVN

Le ministre japonais en charge des négociations de cet Accord, Yasutoshi Nishimura, a indiqué que son pays travaille en étroite collaboration avec Londres et effectue le travail nécessaire pour accélérer les négociations à cet égard.

Le Royaume-Uni a demandé à rejoindre le CPTPP le 1er février dernier et est le premier pays à tenter de devenir membre de l'accord après son entrée en vigueur fin 2018.

Début juin dernier, les pays membres de l’Accord ont convenu d'entamer des négociations sur la demande d'adhésion du Royaume-Uni.

Signé au Chili en mars 2018, le CPTPP compte désormais 11 membres, à savoir l'Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam et occupe 13% du produit intérieur brut mondial.

VNA/CVN

back to top