La communauté des pêcheurs s’engage à la lutte contre la pêche illégale

La pêche du Vietnam a passé plus de quatre ans à mettre en œuvre les critères de la Commission européenne contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN).

>>Kiên Giang n'a détecté aucun bateau de pêche coupable d’INN

>>Redoubler d'efforts pour lutter contre la pêche INN

>>INN : Bà Ria-Vung Tàu s’efforce d’empêcher les activités de pêche illicite

>>Cà Mau se joint aux efforts nationaux de lutte contre la pêche INN

Bateaux de pêche de la province de Kiên Giang (Sud)
Photo : VNA/CVN

Afin de faciliter la levée de la carte jaune, la plupart des pêcheurs ont installé un équipement de surveillance de leurs déplacements sans violer les eaux étrangères. Cela est démontré par leurs engagements à mettre en œuvre les réglementations, sous la supervision étroite des forces concernées.

La province de Kiên Giang (Sud), l'une des 28 localités comptant le plus grand nombre de navires de pêche hauturière du pays, a mis en place de nombreuses politiques et activités de propagande pour aider les pêcheurs à comprendre la loi sur la pêche de 2017.

Depuis 2021, Kiên Giang n'a détecté aucun cas de pêche illégale dans les eaux étrangères. En 2022, la province continuera de se concentrer sur le règlement des obstacles dans la lutte contre la pêche INN, le renforcement de la gestion des nouvelles constructions et l'immatriculation des navires, et la gestion stricte des violations.

Particulièrement dans la partie méridionale du Centre, la province de Ninh Thuân met également en œuvre de manière drastique des solutions pour empêcher les navires de pêcher illégalement.

Ninh Thuân a organisé 70 cours pour près de 3.000 armateurs, capitaines et habitants et près de 2.300 armateurs ont signé un engagement de ne pas envoyer de navires dans les eaux étrangères.


VNA/CVN