La Commission de contrôle rend les conclusions de sa 20e session

La Commission de contrôle du Comité central du Parti a pris lors de sa 20e session tenue les 23 et 26 septembre à Hanoï des mesures disciplinaires à l’égard du Comité permanent du Comité du Parti de l’Académie des sciences sociales du Vietnam (ASSV).

>> La 14e réunion de la Commission centrale du contrôle du Parti

>> La 17e réunion de la Commission centrale du contrôle du Parti

>> La 19e réunion de la Commission centrale du contrôle du Parti

La Commission de contrôle du Comité central du Parti réunie sous l’égide de son président Trân Câm Tu qui est membre du Bureau politique, membre du Comité central du Parti. 
Photo : VNA/CVN

Le Comité permanent du Comité du Parti de l’ASSV des mandats 2015-2020, 2020-2025 a violé les principes d’organisation et d’activité du Parti, la réglementation du travail, manqué à ses responsabilités, relâché la direction et le leadership, a déclaré la Commission de contrôle du Comité central du Parti.

Il a laissé se produire de nombreuses violations dans le travail des cadres; la gestion et l’utilisation des finances, des biens et des investissements publics ; la gestion de la recherche scientifique; la formation de master et doctorat, a-t-elle indiqué.

La Commission de contrôle a décidé notamment de rappeler à l’ordre le Comité permanent du Comité du Parti de l’ASSV des mandats 2015-2020, 2020-2025; et son secrétaire adjoint, chef de la Commission de l’organisation et vice-président Dang Xuân Thanh; et proposé au Bureau politique de sanctionner le membre du Comité central du Parti et secrétaire du Comité du Parti de l’ASSV, Bùi Nhât Quang.

Réunie sous l’égide de son président Trân Câm Tu qui est membre du Bureau politique, membre du Comité central du Parti, la Commission de contrôle a également demandé au Comité permanent du Comité du Parti de la province de An Giang (Sud) de faire sérieusement son autocritique.

La responsabilité des infractions et lacunes dans la prévention et la lutte contre la corruption appartient aux organisations du Parti et à un certain nombre de responsables et anciens reponsables de la Police, du Parquet populaire, du Tribunal populaire et des Gardes-frontières, du Département des douanes et du Département de gestion du marché de la province, a-t-elle indiqué, estimant que ces infractions sont tellement graves qu’il faut envisager des mesures disciplinaires.

En même temps, la Commission de contrôle a proposé au Secrétairiat du Comité central du Parti d’examiner et de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre de certains membres du Parti pour leur rôle dans l’affaire de versement et réception des pots-de-vin lors de l’organisation de vols de rapatriement de citoyens vietnamiens pendant la pandémie de COVID-19 survenue au ministère des Affaires étrangères.

Elle a proposé au Secrétariat du Comité central du Parti de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre du membre de la Commission des affaires du Parti et vice-ministre des Affaires étrangères Tô Anh Dung, et de l’assistant Nguyên Quang Linh du vice-Premier ministre permanent pour les violations des règles du Parti et des lois de l’État sur la prévention et la lutte contre la corruption et les pratiques malsaines.

Elle a en outre demandé au Comité permanent du Comité du Parti et à la Commission de contrôle du Comité du Parti de la province de Thua Thiên-Huê de corriger les transgressions concernant l’inspection, la surveillance, la discipline du Parti, la gestion et l’utilisation des biens du Parti. 

VNA/CVN

back to top