22/04/2020 20:34
La Bourse de Paris rebondissait mercredi matin 22 avril (+0,62%), en dépit du plongeon des cours du brut et des inquiétudes concernant les répercussions du krach pétrolier.
>>La Bourse de Paris regagne 1,11% après la forte baisse de la veille
>>La Bourse de Paris plombée par de mauvaises données américaines
>>La Bourse de Paris finit juste au-dessus des 4.500 points avant Pâques

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

À 09h33, l'indice CAC 40 gagnait 26,92 points à 4.384,38 points. La veille, la cote parisienne avait perdu 3,77%. "Il n'y a pas d'emballement baissier malgré l'explosion en vol du marché du pétrole", constate Tangi Le Liboux, stratégiste du courtier Aurel BGC.

"Nous ne réalisons pas encore à quel point cette crise pourrait bouleverser les équilibres précédents", souligne-t-il, estimant que "les conséquences les plus sévères de la crise ne sont pas encore visibles, mais devraient commencer à se faire sentir dans les mois à venir". Les cours du pétrole continuaient de plonger mercredi, faisant peser un risque sur les marchés, préoccupés par la demande mondiale en berne et des problèmes de stockage en raison de la pandémie de coronavirus.

Dans ce contexte, la publication cet après-midi du rapport hebdomadaire sur les stocks de pétrole aux États-Unis fera l'actualité. Par ailleurs, le Sénat américain a adopté mardi 21 avril à l'unanimité un nouveau plan de près de 500 milliards de dollars pour soutenir les PME durement frappées par la crise liée au COVID-19, aider les hôpitaux et renforcer le dépistage du coronavirus. Il devrait être soumis au vote à la Chambre des représentants, contrôlée par les démocrates, plus tard cette semaine.

Les acteurs de marché espèrent désormais la levée des incertitudes entourant la création d'un fonds de relance européen, pour sortir l'Europe de la récession après la pandémie. Lors d'un Sommet jeudi 23 avril, la Commission et le Conseil européen vont commencer à travailler sur cet instrument de plusieurs centaines de milliards d'euros, mais le texte devrait faire l'objet d'une proposition ultérieure, selon la feuille de route conjointe publiée mardi soir par les deux institutions.

STMicroelecronics (+4,06% à 20,50 euros) était en tête du CAC 40 après avoir réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 7,5% au premier trimestre 2020 à 2,23 milliards de dollars. À l'opposé, Kering chutait de 6,51% à 457 euros, pénalisé par une baisse de 15,4% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, un repli plus marqué qu'escompté.

Pierre et Vacances reculait de 1,53% à 12,90 euros après un chiffre d'affaires semestriel en baisse de 5,7% sur un an, à 696 millions d'euros. Dans le même secteur touristique, Accor gagnait 0,27% à 25,70 euros alors que les assureurs français ont promis mercredi 22 avril de consacrer 150 millions d'un fonds doté de 1,5 milliard d'euros au secteur ravagé par la crise liée au COVID-19.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Séjours à prix cassés dans des palaces 5 étoiles de Saigontourist Deux des meilleurs hôtels 5 étoiles du groupe Saigontourist à Hô Chi Minh-Ville proposent des promotions très attrayantes jusqu’à la fin de l’année.