21/09/2021 21:09
La Bourse de Paris rebondissait de 1,36% mardi 21 septembre dans les premiers échanges, au lendemain d'une forte baisse causée par les inquiétudes autour de la solvabilité du géant immobilier chinois Evergrande, et avant le début de la réunion de la réserve fédérale américaine.
>>La Bourse de Paris ploie sous le poids de prises de bénéfices
>>La Bourse de Paris poursuit dans le vert

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'indice vedette CAC 40 progressait de 88,56 points à 6.544,37 points vers 10h00. La veille, il avait fini en forte baisse de 1,74%.

Après un lundi tumultueux, l'heure est à l'apaisement sur la cote parisienne. Si les craintes autour du géant immobilier chinois persistent, les indices montrent une nouvelle fois "leur résilience dans ce type de situation", écrivent les analystes de Saxo Banque.

La Bourse de Hong Kong s'est aussi stabilisée mardi 21 septembre tandis que le président du géant de l'immobilier a affirmé à son personnel que son groupe "sortirait bientôt de sa période la plus sombre", a rapporté un média d'État.

La solvabilité d'Evergrande, qui croule sous une dette de 300 milliards d'USD, n'est pas le seul doute qui a traversé les marchés lundi 20 septembre.

La course contre la montre est lancée au Congrès américain, pour trouver un accord sur le plafond de la dette et éviter aux États-Unis de faire défaut, ce qui aurait des conséquences gravissimes sur l'économie américaine, mais aussi mondiale.

Toutefois, "à ce stade, nous ne considérons pas que ces facteurs de risques", à savoir le plafond de la dette américaine et la crise Evergrande, "pourraient faire dérailler durablement les marchés américains et européens, qui bénéficient encore du fort soutien de la Fed et de la BCE", détaille pour sa part Tangi le Liboux, analyste d'Aurel BGC.

La Réserve fédérale américaine(Fed) tient à partir de mardi 21 septembre et jusqu'à mercredi sa réunion monétaire. Les investisseurs s'attendent à ce qu'elle précise les modalités et le calendrier de la réduction progressive de son soutien au marché financier, par des rachats d'actifs massifs.

Le président Jerome Powell a amorcé à la fin d'août ce "tapering", mais les marchés ne pensent pas qu'il commencera avant novembre.

Vivendi plonge, Universal bondit

Le titre de Vivendi plongeait de 13,58% à 11,26 euros, le jour de l'introduction en Bourse de son ex-filiale Universal Music Groupe. Celle-ci, cotée à Amsterdam, bondissait de près de 35% lors des premiers échanges par rapport à son prix de référence fixé lundi 20 septembre.

Le luxe souffle

Les valeurs du luxe, sensibles à l'actualité en Chine, retrouvaient le haut de l'indice CAC 40. LVMH progressait de 2,25% à 632,70 euros, Hermès de 1,59% à 1.278 euros et Kering de 1,11% à 635,70 euros.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

À la conquête de la falaise de Dieu à Hà Giang Située à une altitude de 1.700 m, la falaise de Dieu - Vach da thân - dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord), est l’un des endroits qui attirent de nombreux touristes.