La Belgique veut faire fonctionner les réacteurs nucléaires jusqu'à la fin de l'hiver

Le gouvernement belge a donné aux exploitants des centrales nucléaires la consigne de prolonger les travaux des réacteurs qui devaient fermer à partir du 1er février jusqu'à la fin de l'hiver afin d'éviter une crise énergétique, a fait savoir ce vendredi 15 juillet le Premier ministre Alexander De Croo, lors d'une conférence de presse à Bruxelles, présentant un plan national pour parer aux éventuelles coupures d'énergie que pourraient entraîner les sanctions décrétées contre la Russie.

>>Nucléaire : le gouvernement belge confirme l'arrêt en 2025 des sept réacteurs du pays

Une vue de la centrale nucléaire de Tihange, en Belgique. 
Photo : AFP/VNA/CVN

"Le gouvernement a demandé à l'opérateur nucléaire de prolonger le fonctionnement de Tihange 2 jusqu'à ce que le pic hivernal soit passé", a déclaré le Premier ministre Alexander De Croo.

"Si nous voulons passer le cap de l’hiver et aider d’autres pays à le faire, on le fera grâce à une coopération entre les pouvoirs publics et le secteur privé. Mais on a tous un rôle à jouer. Si on consomme moins, cela aura un impact", a-t-il lancé.

Il a également noté que la Belgique était dans une meilleure situation que certains autres pays de l'UE, étant donné que ses centrales nucléaires fonctionnaient toujours et qu'elle était très peu dépendante du gaz russe, les importations provenant essentiellement de Norvège et du Royaume-Uni.


TASS/VNA/CVN