05/08/2020 16:11
La Banque asiatique de développement (BAD) a annoncé le 4 août l'octroi d'un prêt de 1,5 milliard d’USD pour soutenir le gouvernement thaïlandais dans la riposte contre la pandémie de COVID-19.
>>La BAD approuve un prêt de 250 millions de dollars pour le Cambodge
>>BAD : 20 millions d'USD pour soutenir le Laos 
>>La BAD approuve un prêt pour aider les Philippines à lutter contre le COVID-19

La BAD accordera un prêt de 1,5 milliard d’USD pour soutenir le gouvernement thaïlandais dans la riposte contre la pandémie de COVID-19.
Photo : CTV/CVN

Dans sa déclaration, le président de la Banque asiatique de développement BAD Masatsugu Asakawa a déclaré que ce prêt de 1,5 milliard d’USD aiderait à réduire les impacts socioéconomiques de la pandémie de COVID-19 dans ce pays d'Asie du Sud-Est.

Cet appui budgétaire aidera à financer les plans de soutien économique du gouvernement thaïlandais pour épauler le système de santé face à d'éventuelles futures vagues de COVID-19 et les PME des secteurs les plus touchés comme le tourisme et l’industrie manufacturière, fournir une stimulation économique globale et protéger les personnes les plus vulnérables, a-t-il ajouté.

La BAD a déclaré que la Thaïlande possède l'un des systèmes de soins de santé les plus développés d'Asie du Sud-Est, mais que ce pays reste très vulnérable à la pandémie en raison de son intégration profonde avec les économies régionales et mondiales.

La BAD a prévu que l'économie thaïlandaise se contracterait de 6,5% en 2020, en baisse par rapport à sa projection de décembre 2019 de 3%. Selon la BAD, le prêt à la Thaïlande est financé par l'option de réponse à la pandémie de COVID-19 de la Facilité de soutien contracyclique (CPRO).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.