13/09/2021 18:05
La 9e rame de la ligne de métro Nhôn - gare de Hanoï a été débarquée au port de Hai Phong, a annoncé le Comité de gestion des lignes ferroviaires urbaines de Hanoï (MRB) le 11 septembre.
>>Le système de billetterie du chemin de fer urbain Nhôn - gare de Hanoï est arrivé au Vietnam
>>Hô Chi Minh-Ville reçoit deux autres rames pour la ligne de métro N°1

La 9e rame de la ligne de métro Nhôn - gare de Hanoï, au port de Hai Phong.
Photo : VNA/CVN

Le projet de la ligne ferroviaire urbaine N°3, tronçon Nhôn - Gare de Hanoï, utilise 10 rames  spécialement conçues par le contructeur français Alstom. Chaque train, dont la vitesse prévue est de 80 km/h, dispose de quatre voitures capables de transporter de 944 à 1.124 passagers. De plus, dans chaque train, il y a des zones prioritaires pour les personnes handicapées, les personnes âgées, les femmes et les enfants.

Jusqu'à présent, 9/10 rames du projet ont été ramenées au Vietnam pour les tests.

Selon les prévisions, le transport de la 10e rame - la dernière -sera achevé le 14 septembre.

Le tronçon Nhôn - gare de Hanoï relevant du projet de ligne ferroviaire urbaine N°3 représente un investissement total de 1.176 millions d'euros financés sous forme d'aide publique au développement (APD) du gouvernement français, de l'Agence française de développement (AFD), de la Banque asiatique de développement (BAD), de la Banque européenne d'investissement (EIB) et du fonds de contrepartie du Vietnam.

Une fois opérationnelle, la ligne devrait transporter 8.600 passagers par heure et par direction. Sa capacité sera augmentée progressivement dans les 10 ans après sa mise en service.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Quang Nam et Dà Nang prêtes à accueillir les touristes internationaux La ville de Dà Nang (Centre) envisage l'accueil des touristes étrangers à partir de novembre dans le contexte que la pandémie de COVID-19 est sous contrôle. De son côté, la province de Quang Nam a soumis une demande écrite au Premier ministre sur l'accueil des visiteurs internationaux.