25/04/2016 16:33
Dans la rue Nguyên Van Binh désormais dédiée aux livres (1er arrondissement), le Service de l'information et de la communication de Hô Chi Minh-Ville a organisé la 3e édition de la Journée du livre au Vietnam afin de rappeler aux habitants l’importance de la lecture sur papier.
>>Exposition de livres sur le Renouveau et le développement du Vietnam
>>La troisième Journée nationale du livre honorée dans tout le pays

Lancement du livre "Gear Up – banh rang khoi nghiêp".

Lê Thai Hy, directeur du Service de l'information et de la communication de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que le 21 avril fêtait officiellement l’ouverture de la troisième édition de la journée du livre. Mais des activités sur ce même thème avaient déjà eu lieu à partir du 17 avril.

Lê Thanh Liêm, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a rappelé que : «Chaque personne devrait accorder un moment au cours de sa journée, ou de sa semaine, pour lire et approfondir ses connaissances. Ainsi, la Journée du livre contribue à encourager, promouvoir et améliorer la culture de la lecture pour les habitants. Elle contribue à la construction d'une société d’apprentissage».

Lancement du livre Gear Up – banh rang khoi nghiêp

À cette occasion, le Service de l'information et de la communication de Hô Chi Minh-Ville, la maison d’édition Tri Viêt et la bibliothèque «Semence d’âme» ont organisé le lancement d'une entreprise et d’un livre : Gear Up – banh rang khoi nghiêp. Ce projet est dû à un collectif de jeunes entrepreneurs actifs et a pour but de les aider. Le secrétaire du Comité municipal du Parti, Dinh La Thang, est au cœur de ce projet, 200 exemplaires étant distribués gratuitement au public.

Nguyên Huu Lê, président de TMA Solutions, s’est exprimé sur la question lors de cette fête : «Beaucoup d'entre vous me demandent comment démarrer une entreprise ? Je crois que l’emploi et l’expérience sont des facteurs déterminants. Moi, j’ai travaillé 10 ans avant de créer ma propre entreprise».

De son côté, Nguyên Hai Ninh, co-fondateur de la chaîne Coffee House, a ajouté : «Au moment du lancement de mon entreprise en 2011, j’étais complètement perdu. Mais le plus important était d’aller au bout ! ». Enfin, Pham Anh Khoa, co-fondateur de l’entreprise éducative Yola, a conclu : «M’entourer de collègues a été la chose la plus importante pour moi».

Texte et photo : Minh Thu/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune