15/09/2019 17:16
Une bronca, un geste sublime qui offre la victoire à Paris et une déclaration en forme de souhait ("Il est temps de tourner la page") : pour son retour, Neymar a immédiatement fait tourner autour de lui le petit monde de la L1, et placé le PSG seul en tête.
>>PSG : Neymar, un bijou pour "tourner la page"
>>Ligue 1: Rongier à Marseille, le dernier feuilleton du mercato
>>Le PSG s'offre Icardi et Navas, l'OM perd Luiz Gustavo

L'attaquant du PSG Neymar lors de la victoire 1-0 à domicile sur Strasbourg le 14 septembre 2019. Photo : AFP/VNA/CVN

L'histoire retiendra que c'est à la 5e journée que la superstar brésilienne aura entamé son long chemin vers l'absolution, qu'il espère obtenir des supporters après l'interminable feuilleton de son retour avorté à Barcelone durant l'été.

C'est à cela qu'on reconnaît une star : à sa capacité à faire tourner l'histoire d'un match. Et Neymar, joueur le plus cher de l'histoire (222 M EUR), n'a pas manqué l'occasion de mettre à terre Strasbourg dans les arrêts de jeu (1-0, 90+2), d'un sublime retourné acrobatique.

Il met ainsi le PSG dans les meilleures conditions avant la galactique réception du Real Madrid de Zidane, mercredi 11 septembre - sans Neymar suspendu - pour son entrée en lice en Ligue des champions.

On reconnaît les stars aussi, à leur capacité à faire se braquer sur eux les projecteurs hors des terrains. Ce qu'a également réussi le joueur de 27 ans.

"Il est temps de tourner la page", a-t-il lâché après la rencontre. "Je n'ai rien contre les supporters, rien contre le Paris Saint-Germain en tant qu'entité, tout le monde sait que je voulais partir. (...) Il est temps de tourner la page, aujourd'hui, je suis un joueur du Paris Saint-Germain, je donnerai tout sur le terrain", a dit le Brésilien, sifflé et hué à la présentation des équipes, et lors de ses premières touches de balle.

"C'est triste, mais je sais qu'à partir d'aujourd'hui, je jouerai tous les matches comme si je jouais à l'extérieur".

Paris, grâce à sa superstar brésilienne, est assuré de rester leader de la Ligue 1 au terme de la 5e journée, même si trois matches restent à jouer dimanche, dont un alléchant Monaco-Marseille en clôture à 21h00.

Rennes et Nice avaient l'occasion de continuer leur route commune avec Paris, en cas de 4e victoire de la saison, samedi 14 septembre.

Rennes dépose une réserve technique 

Mais le Breizhico Brest-Rennes a accouché d'un match sans relief et sans but (0-0), même si la rencontre a pris une tournure ubuesque peu après l'heure de jeu.

À la 67e minute, Raphinha - la recrue phare de l'intersaison pour 21 M EUR - a cru permettre au vainqueur 2019 de la Coupe de France d'ouvrir le score.

Pour le beau geste, en revanche, il fallait repasser. Car le Brésilien avait marqué alors que deux Brestois s'étaient téléscopés, Castelletto percutant le portier Larsonneur, laissant ainsi le but grand ouvert.

Après intervention de la vidéo, le but a d'abord été validé... avant que l'arbitre central, M. Turpin, n'annule finalement le but pour une poussette d'un Rennais, Siebatcheu, sur Castelletto, à l'origine du carambolage.

Un enchaînement de décisions qui a entraîné le dépôt d'une réserve technique de la part du Stade Rennais. Nice, malgré deux de ses cinq recrues au coup d'envoi (Dolberg et Ounas) et l'ouverture du score de Tameze, a craqué à Montpellier (2-1, buts de Delort et Mollet), sa 2e defaite de la saison, et quitte donc le podium (4e).

Avec 12 pts, le PSG trône donc au sommet du classement, avec deux points d'avance sur Rennes (10 pts) et trois sur le trio composé de Lille (vainqueur 2-1 d'Angers vendredi), Nice et Angers.

Bordeaux, à domicile face à Metz, a enregistré un succès rapide (2-0 score acquis après 9 minutes grâce à des buts de Briand et De Preville). Les hommes de Paulo Sousa remontent ainsi à 7e place.

Tout en bas du classement Dijon, 20e, a certes décroché son premier point de la saison après 4 défaites en 4 journées, mais son nul à domicile contre Nîmes (0-0) n'a rien d'encourageant.

Forcément, en ce début de saison, tout va très vite dans le football. Et dimanche, Nantes et Reims (qui s'affrontent à 15h00 à la Beaujoire), Toulouse à Saint-Etienne (17h00) et Marseille à Monaco (21h00) peuvent prendre place sur le podium en cas de victoire.


AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Van Dôn, L’aéroport international de Vân Dôn a été nommé "Meilleur nouvel aéroport d’Asie 2019" des World Travel Awards (WTA) pour l’Asie et l’Océanie.