08/12/2021 23:29
Situé à 8 km à l’ouest du district de Dakrông, dans la province de Quang Tri, au Centre, le complexe de tourisme communautaire de Ka Lu attire les visiteurs avides de découvrir la culture traditionnelle et authentique de la minorité ethnique Vân Kiêu.
>>Les programmes télévisés en langues ethniques doivent être améliorés
>>Prochainement l’exposition "Vietnam - les couleurs culturelles"

Ka Lu possède une source d’eau thermale naturelle tout à fait exceptionnelle.
Photo : DT/CVN

Financé par le projet de développement touristique de la sous-région du Mékong, le complexe a été inauguré en 2014 et est aujourd’hui l’une des destinations phares de la province de Quang Tri.

"Gâté par Dame Nature, Ka Lu possède une source d’eau thermale naturelle tout à fait exceptionnelle. Ici, les visiteurs peuvent s’offrir de véritables moments de détente", indique Hô Van Trinh, chargée de la culture de la commune de Dakrông.

La source thermale est alimentée par la montagne Dông Cho, comme nous l’explique Hô Thi Tang, guide du site. "Le complexe propose deux bains d’eaux chaudes avec une température allant de 30 à 50°C", ajoute-elle.

Ka Lu regorge de sites naturels d’une exceptionnelle beauté et il n’est pas rare que les touristes décident de prolonger leur séjour chez les habitants. Les passionnés de culture ethnique peuvent visiter le village de Ka Lu peuplé de la  minorité Vân Kiêu et contempler l’architecture traditionnelle de 16 maisons sur pilotis. À la nuit tombée, tout le monde se retrouve autour d’un grand feu dans la cour principale du village.

Le complexe de tourisme communautaire de Ka Lu attire de nombreux visiteurs.
Photo : DT/CVN

"Les villageois allument un énorme feu de bois et invitent les touristes à danser et à chanter. C’est un moment vraiment convivial. Les touristes peuvent aussi prendre un repas dans la grande cabane mise à leur disposition dans la cour. Les plats sont à base de poissons, de crevettes, de crabes et de coquillages directement pêchés dans le ruisseau de Ka Lu", explique Hô Thi Tang.

"Des mini concerts sont organisés tous les week-ends. À cette occasion, les touristes découvrent nos instruments de musique traditionnels et nous les invitons à participer à la danse du bambou et à beaucoup d’autres activités typiques de notre culture", dit Hô Phan, un habitant local.

Grâce au tourisme communautaire, le niveau de vie des habitants de Ka Lu s’est amélioré. "Lorsque nos revenus dépendaient essentiellement de la culture sur brûlis, nous avions du mal à joindre les deux bouts mais ça va beaucoup mieux maintenant grâce au tourisme", indique Hô Phan.

Le tourisme communautaire est le meilleur moyen d’aller à la rencontre de la population locale et de découvrir la richesse et la diversité de sa culture. Les touristes repartent tous de Ka Lu émerveillés et éblouis par la beauté de la nature et l’accueil chaleureux de ses habitants.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.