07/01/2020 14:05
Elles ne se quittent pas : l'Inter Milan et la Juventus sont toujours à égalité en tête du Championnat d'Italie après avoir respectivement battu Naples et Cagliari lundi 6 janvier lors de la 18e journée, qui a été celle du grand retour d'Ibrahimovic, impuissant à secouer l'AC Milan.
>>Italie : Zlatan Ibrahimovic à l'AC Milan, le retour du "Lion"
>>Italie : Naples battu pour la première de Gattuso, la Samp remporte le derby génois

Cristiano Ronaldo (gauche) s'est offert un triplé dans la large victoire de la Juventus contre Cagliari à Turin, le 6 janvier. Photo : AFP/VNA/CVN

Lors d'une journée très chargée, c'est la Juventus qui a frappé la première, avec une impressionnante victoire 4-0 face à Cagliari (6e), marquée par le premier triplé de Cristiano Ronaldo en Serie A.

Après une première période dominée par les Turinois mais jouée sans grand rythme, le Portugais a allumé la mèche en chipant un ballon à Klavan pour inscrire le premier but (49e).

Il en a ajouté un deuxième sur penalty (67e) et a bouclé son triplé en inscrivant le quatrième et dernier but des bianconeri sur une passe de Douglas Costa (82e). Entretemps, Higuain avait marqué le but du 3-0 (81e).

"C'est très bien et je suis très content de ce premier triplé. Mais l'important, c'est l'équipe, qui a très bien joué", a raconté le quintuple Ballon d'Or sur la chaîne Sky après la partie.

Les Turinois espéraient alors que ce succès face à des Sardes qui rentrent dans le rang (trois défaites d'affilée) mettrait la pression sur l'Inter.

Ibra ovationné 

Rarement à l'aise à Naples, où ils ne s'étaient pas imposés depuis 1997, les Milanais n'ont finalement pas tremblé et ont gagné 3-1, ce qui leur permet de rester aux commandes, à la différence de buts.

Naples (8e) a été maladroit et chacun des buts de l'Inter doit quelque chose aux erreurs grossières des joueurs de Gennaro Gattuso. Mais le grand mérite de cette victoire revient au duo d'attaque nerazzurro Lukaku - Lautaro Martinez, encore une fois redoutable.

Le Belge a marqué les deux premiers buts, portant son total à 14 en 18 journées, et l'Argentin a redonné de l'air à l'Inter avec le but du 3-1, quand Naples dominait après avoir réduit l'écart par Milik.

Pendant que l'Inter et la Juventus regardent vers le haut, Ibrahimovic a de son côté constaté que l'AC Milan qu'il vient de rejoindre n'est décidément pas celui qu'il avait quitté en 2012.

Zlatan Ibrahimovic (droite), entré en jeu à la 55e minute au sein de l'effectif de l'AC Milan, tente de marquer lors de la réception de la Sampdoria à San Siro, le 6 janvier. Photo : AFP/VNA/CVN

Remplaçant au coup d'envoi, le Suédois de 38 ans est entré en jeu à la 55e minute face à la Sampdoria Gênes. Le score était alors de 0-0 et il n'a pas bougé malgré les efforts d'Ibra pendant 40 minutes.

L'ancien Parisien a touché quelques ballons, remporté plusieurs duels aériens et s'est surtout attaché à applaudir même les gestes les plus ratés par ses équipiers. Et il y en a eu.

"On voit qu'il manque de la confiance et de l'agressivité pour marquer. On n'est pas très efficaces dans la surface. Je suis là depuis quatre jours et je vais essayer d'aider par tous les moyens", a déclaré Ibrahimovic après le match.

Superbe Atalanta 

Avant même son entrée, chacun des gestes du Suédois a été scruté par les 58.000 spectateurs présents à Milan, qui l'avaient déjà applaudi longuement à la présentation des équipes et lorsqu'il s'est levé pour débuter son échauffement.

"Un nouveau défi à vivre ensemble, bon retour Ibra", avaient écrit les supporters sur une banderole déployée avant le début de la rencontre.

Mais au bout du compte, tout le monde a constaté que le chantier milanais était immense et qu'Ibra, qui n'avait pas joué depuis fin octobre et son dernier match avec les Los Angeles Galaxy, ne pourrait pas tout faire tout seul.

Le Milan reste 12e, à 13 points de la 4e place, la dernière qualificative pour la Ligue des Champions. Et lundi 6 janvier, c'est la Sampdoria (16e) qui est passée le plus près de la victoire.

L'Atalanta Bergame de son côté poursuit sa superbe saison. Lundi 6 janvier, elle a démoli Parme avec cinq buts (5-0), tous plus beaux les uns que les autres. L'Atalanta reste 5e et revient à un point de l'AS Rome, battue dimanche 5 janvier par le Torino.


Résultats complets de la 18e journée :

dimanche 5 janvier


Brescia - Lazio Rome : 1 - 2

SPAL - Hellas Vérone : 0 - 2

Genoa - Sassuolo : 2 - 1

AS Rome - Torino : 0 - 2

lundi 6 janvier

Bologne - Fiorentina : 1 - 1

AC Milan - Sampdoria Gênes : 0 - 0

Juventus Turin - Cagliari : 4 - 0

Atalanta Bergame - Parme : 5 - 0

Lecce - Udinese : 0 - 1

Naples - Inter Milan : 1 - 3
 

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.