30/07/2021 10:55
>>Les PM irlandais et britannique veulent relancer les institutions nord-irlandaises
>>Le PM britannique s'entretiendra avec son homologue irlandais pour éviter un Brexit sans accord

L'Irlande a enregistré 160.000 arrivées de passagers de l'étranger en juin, soit une hausse de 180% en glissement annuel, a annoncé jeudi 29 juillet le Bureau central des statistiques (CSO). Ce chiffre reste inférieur de près de 92% à celui enregistré en juin 2019 avant la pandémie, quand le nombre d'arrivées de passagers vers ce pays depuis l'étranger s'élevait à plus de 1,94 million, selon le CSO. Sur le total des arrivées de voyageurs en provenance de l'étranger en juin, 85,1% sont arrivés par voie aérienne et 14,9% par voie maritime, précise-t-il. Près de 55% des passagers étrangers provenaient du continent européen ; 36% arrivaient en provenance du Royaume-Uni (Irlande du Nord non comprise), 7% en provenance d'Amérique du nord et du Sud, et 2% en provenance d'autres régions du monde. Les chiffres du CSO montrent également que le nombre de voyageurs arrivés en Irlande au cours du premier semestre de l'année s'est élevé à 539.100, soit une baisse de 83% par rapport aux 3,18 millions d'arrivées sur la même période l'année précédente. Depuis le 19 juillet, l'Irlande autorise les ressortissants de tous les pays de l'Union européenne (UE), ainsi que ceux de cinq pays extérieurs à l'UE, dont le Royaume-Uni et les États-Unis, à entrer librement sur son territoire à condition d'être pleinement vaccinés contre le COVID-19, d'avoir guéri de cette maladie il y a moins de six mois ou de présenter un test de dépistage négatif datant de moins de 72 heures avant l'arrivée.


Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.