Irak : Guterres exhorte les parties à "surmonter leurs divergences"

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a déclaré, samedi soir 30 juillet, suivre avec inquiétude les manifestations en cours en Irak, au cours desquelles plusieurs personnes ont été blessées, appelant toutes les parties à "surmonter leurs divergences et à former un gouvernement national".

>>Irak : six policiers tués dans une attaque imputée à Daech

>>En Irak, préserver le palmier-dattier, symbole national et trésor économique

Des manifestants ont pénétré dans le Parlement irakien, situé dans la zone verte de haute sécurité de la capitale, le 30 juillet.
Des manifestants ont pénétré dans le Parlement irakien, situé dans la zone verte de haute sécurité de la capitale, le 30 juillet.

Selon un communiqué de son porte-parole adjoint, Farhan Haq, publié tard samedi soir 30 juillet, le secrétaire général a indiqué que "le respect de la liberté d'expression et de réunion pacifique est l'un des droits fondamentaux qui doit être respecté en tout temps".

Il a appelé tous les acteurs concernés à "prendre des mesures immédiates pour calmer la situation, éviter de nouvelles violences et assurer la protection des manifestants pacifiques et des institutions de l'État".

Le secrétaire général a exhorté "toutes les parties et tous les acteurs à surmonter leurs divergences et à former un gouvernement national efficace - par le biais d'un dialogue pacifique et inclusif - capable de répondre sans plus tarder aux demandes de réforme de longue date".


APS/VNA/CVN