Irak : 12 policiers tués dans une attaque à Kirkouk

Douze policiers ont été tués dans une attaque à l'explosif visant une patrouille de la police fédérale dans le gouvernorat irakien de Kirkouk, selon le nouveau bilan rapporté dimanche 18 décembre par des médias locaux citant des sources sécuritaires.

>> Irak : six militants de l'État islamique tués lors d'une frappe aérienne

>> Irak : huit corps retirés des décombres d'un sanctuaire, les recherches terminées

>> En Irak, des robinets à sec et des villageois assoiffés

Un précédent bilan faisait état de 8 morts parmi les agents de la police fédérale. Des médias locaux, dont le site "Baghdad Today", citant des sources sécuritaires, ont rapporté que "des membres de l'organisation terroriste autoproclamée +État islamique+ (Daech), ont mené une attaque à l'engin explosif, suivie de tirs, contre une patrouille de la police fédérale à Kirkouk, en Irak". Le site a ajouté, citant la même source, que l'attaque avait tué "12 membres de la police, dont un officier". "Un assaillant a été tué et nous recherchons les autres", a affirmé de son côté un officier de la police irakienne. En réponse à l'attaque, le Premier ministre irakien Mahammad Shiaa al-Soudani, a émis des directives pour former une "commission d'enquête sur l'incident terroriste de Kirkouk", selon un communiqué publié par le porte-parole du commandant en chef, Yahya Rasoul. En 2017, l'Irak avait annoncé sa victoire contre Daech qui avait envahi de vastes territoires de l'Irak à l'été 2014. Cependant, l'organisation terroriste (Daech) maintient toujours des cellules dormantes qui lancent ses attaques sporadiques.

APS/VNA/CVN

back to top