29/06/2020 18:36
L'Indonésie entamera bientôt des discussions sur des coopérations potentielles dans le développement des infrastructures avec le gouvernement de la Turquie. C'est ce qui ressort d'une réunion en ligne tenue le 24 juin entre le ministre indonésien des Travaux publics et du Logement, Basuki Hadimuljono, et le ministre turc du Commerce Ruhsan Pekcan.
>>L'Indonésie espère la signature du RCEP cette année
>>Indonésie : l’éruption du volcan Merapi, la plus haute alerte de vol émise

Une vue aérienne de la route à péage Pejagan-Pemalang à Brebes, province de Java central, en Indonésie. Photo : jakartaglobe.id/CVN

La réunion bilatérale, qui faisait partie du Forum des entreprises de construction Indonésie - Turquie, visait à accroître la coopération entre les deux gouvernements (G2G), entre les entreprises des deux pays (B2B) et dans les cadre du partenariat public-privé (PPP).

Le ministre Basuki Hadimuljono a déclaré que de nombreuses opportunités d'investissement dans le développement des infrastructures étaient toujours disponibles en Indonésie. Ce secteur est l'une des priorités du président Joko "Jokowi" Widodo et toute coopération future avec la Turquie ne se limiterait pas à la construction de routes.

Il y aurait également des opportunités d'investissement dans la construction d'installations d'eau potable et d'assainissement, la gestion des ressources en eau, le logement, la création de programmes de formation pour les travailleurs du BTP, le transfert de connaissances et de technologies, a indiqué le ministre indonésien.
 
Basuki Hadimuljono a également encouragé les investisseurs turcs à participer à l'Accord de partenariat économique intégral Indonésie-Turquie (IT-CEPA), qui vise à porter le commerce bilatéral à 10 milliards de dollars d'ici 2023.

Le financement limité du gouvernement de l'Indonésie a contraint le ministère indonésien des Travaux publics et du Logement à lancer plusieurs initiatives pour trouver un financement alternatif pour le développement des infrastructures, l'investissement privé étant considéré comme l'option la plus réalisable jusqu'à présent.

Selon un décret présidentiel publié au début de l’année, l'investissement privé peut représenter 42% du financement total des projets d'infrastructure gérés par l'État.

Plusieurs projets d'infrastructure en Indonésie ont déjà été achevés dans le cadre du PPP.

En plus de stimuler le développement des infrastructures, l'investissement privé aidera également à accélérer la reprise économique après la crise provoquée par la pandémie mondiale de COVID-19, selon le ministre Basuki Hadimuljono.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.