Inde : reprise des recherches d'alpinistes surpris par une avalanche dans l'Himalaya

Les opérations de sauvetage de 26 alpinistes portés disparus dans l'Himalaya indien ont repris mercredi 5 octobre au lendemain d'une avalanche qui a déjà tué au moins quatre personnes du même groupe de jeunes grimpeurs.

>> Un alpiniste népalais atteint deux fois tous les sommets de plus de 8.000 m

>> L'alpiniste américaine Hilaree Nelson portée disparue dans l'Himalaya

Vue de la partie népalaise de l'Himalaya.
Photo : AFP/VNA/CVN

"La météo est correcte maintenant et les opérations de sauvetage ont repris", a déclaré Ridhim Aggarwal, porte-parole de l'Agence des secours de l'État d'Uttarakhand.

"Au moins 26 personnes sont toujours portées disparues", a-t-elle précisé, ajoutant qu'aucun des membres du groupe secourus n'avait de blessures graves mais que certains étaient en observation à l'hôpital.

Les recherches avaient été suspendues mardi en raison de mauvaises conditions météorologiques près du sommet du mont Draupadi ka Danda-II, à une altitude de 4.880 m dans l'État d'Uttarakhand (Nord) où l'avalanche s'était produite dans la matinée.

Le groupe de grimpeurs était constitué d'apprentis d'un institut local d'alpinisme, le Nehru Institute of Mountaineering. Celui-ci a confirmé la présence dans le groupe de 34 apprentis et de sept encadrants, sans précision sur un 42e équipier évoqué par le responsable des secours.

La mort de quatre alpinistes a été confirmée mardi après l'avalanche. La presse locale a rapporté que les sauveteurs avaient repéré six autres corps mardi 4 octobre avant que le mauvais temps n'interrompe les recherches, mais l'agence nationale de gestion des catastrophes n'a pas encore communiqué de bilan officiel.

Deux hélicoptères de l'armée de l'air ont été dépêchés pour aider aux recherches sur les lieux de l'avalanche, a déclaré Devendra Singh Patwal, responsable de la gestion des catastrophes.

En août, le corps d'un alpiniste avait été retrouvé deux mois après sa chute dans une crevasse tandis qu'il traversait un glacier dans l'Himachal Pradesh, autre État du Nord indien.

Et la semaine dernière, le corps de la célèbre alpiniste et skieuse Hilaree Nelson a été retrouvé sur les flancs du Manaslu, une montagne népalaise. Sa disparition avait été signalée alors qu'elle descendait en ski le huitième plus haut pic de la planète.

Le jour de l'accident, une avalanche avait enseveli les camps 3 et 4 installés sur la montagne haute de 8.163 m, tuant l'alpiniste népalais Anup Rai et blessant une dizaine de personnes.

Les études manquent pour quantifier l'impact du changement climatique sur l'Himalaya, mais les alpinistes ont observé un élargissement des crevasses, de l'eau dans des zones auparavant enneigées et la multiplication des lacs glaciaires.

AFP/VNA/CVN

back to top