06/09/2021 16:42
Habituellement, à cette période de l’année, les élèves de tous les niveaux de Hô Chi Minh-Ville se précipitent pour retourner à l'école après trois mois de vacances d'été. Les écoles devaient également préparer de nouvelles installations pour accueillir les élèves. Cependant, au milieu de la crise sanitaire et la distanciation sociale selon la directive 16 du Premier ministre, le retour à l'école début septembre est impossible.
>>Équipements pour les cours en ligne, un défi pour plus de 75.000 élèves  
>>Des millions d’élèves ont assisté aux cérémonies virtuelles de rentrée

Un employé de la Poste de Hô Chi Minh-Ville livre des manuels scolaires à domicile.

Face à la situation, le Service de l'éducation et de la formation de Hô Chi Minh-Ville a proposé des solutions et des plans pour assurer le bon déroulement de la nouvelle année scolaire.

Selon un rapport dudit service, la ville compte actuellement 249 écoles converties en lieux en quarantaine, 453 écoles prennent en charge les activités de dépistage et de vaccination ; 1.960 enseignants et 5.898 élèves appartiennent aux catégories F0 et F1. À ce jour, il n’est pas encore possible de restaurer ces installations éducatives comme initialement pour l'enseignement. Les inscriptions dans les premières années et le recrutement des enseignants ont été plus lents que prévu. Le travail de publication et de distribution des manuels, en particulier pour les niveaux 1, 2 et 6 n'a pas été achevé par les maisons d’édition.

Dans la situation actuelle, la nouvelle année scolaire à Hô Chi Minh-Ville ne peut pas commencer en présentiel. Le secteur de l'éducation a élaboré des plans pour le retour à l'école. Par conséquent, les élèves commenceront l’année scolaire avec les cours en ligne. Voici quelques détails :

Niveau d'enseignement secondaire (collège, lycée, y compris formation continue) :

- Du 1er septembre au 5 septembre : organisation des cours, enseignement des méthodes d’apprentissage en ligne et consolidation des connaissances des élèves.

- À partir du 6 septembre : commencement officiel des cours

Niveau d'enseignement primaire :

-Du 8 septembre au 19 septembre : organisation des cours, maîtrise des compétences de travail en ligne et consolidation des connaissances des élèves.

- À partir du 20 septembre : début du programme officiel

En particulier, le niveau élémentaire, en raison des caractéristiques de l'enseignement et de l'apprentissage directs, pourra commencer et terminer l'année scolaire avec son propre calendrier, plus lentement que le lycée.

Selon le Service municipal de l'éducation et de la formation, lorsque la ville aura contrôlé l'épidémie, les établissements d'enseignement seront progressivement libérés de la tâche de prévention et de contrôle de l'épidémie, le secteur de l'éducation accélèrera l'envoi des enfants à l'école, surtout les enfants de premières années 1, 2 et dernières années, pour un apprentissage en face à face, les autres niveaux continueront d'apprendre en ligne. Dans le cas d'un apprentissage en ligne prolongé, la ville utilisera les semaines de réserve pour remplir l'année scolaire, en particulier pour les classes 1, 2 et l'école primaire afin d'assurer le programme et les résultats d'apprentissage des écoliers.

Accélérer les livraisons de manuels

La nouvelle année scolaire est sur le point de commencer, mais de nombreux parents n'ont toujours pas pu acheter de manuels pour leurs enfants. En raison des restrictions de circulation conformément à la directive 16 intensive, les librairies sont fermées, même la livraison des manuels aux élèves fait face à de nombreuses difficultés.

Les employés de la Poste de Hô Chi Minh-Ville préparent des paquets de manuels scolaires pour l’année scolaire 2021-2022 pour distribuer à domicile.

Ayant deux enfants en école primaire, Trân Hoài Thanh (arrondissement de Phu Nhuân) ne peut pas se rendre dans les librairies pour acheter les manuels nécessaires pour ses enfants.  Elle a dû commander des manuels sur les pages de vente en ligne, mais cela n’est pas non plus facile.

Mme Thanh, partage : "Je devais chercher et acheter des manuels sur les canaux de vente en ligne, comme le site Internet de la librairie Fahasa et de la librairie Phuong Nam, ainsi que les groupes spécialisés dans la vente des livres sur Facebook. Cependant je n’ai pas pu acheter l’ensemble des livres requis pour mes enfants".

Non seulement les parents ont des difficultés à trouver des livres et des manuels, mais les écoles ont également des difficultés à fournir des manuels aux élèves, en particulier les élèves de 1re, 2e et 6e année.

Ngô Van Tuyên, chef du Département de l'éducation et de la formation de l’arrondissement de Binh Tân, a informé : "Il y a des manuels disponibles en ligne, je pense que les élèves peuvent les télécharger pour leur apprentissage, mais pour mieux enseigner, nous devons apporter des livres en papier aux élèves".

Nguyên Van Hiêu, directeur du Service de l'éducation et de la formation de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré : "L'éditeur a déjà transféré des manuels aux écoles, précisément de la 3e à la 12e, couvrant plus de 95% des besoins en livres. Néanmoins pour les niveaux 1, 2 et 6 c’est plus difficile car ces livres-là ont été remplacés par de nouveaux manuels. Actuellement, les manuels ne figurent pas dans la liste des biens essentiels".

Pour s'assurer que les manuels parviennent aux élèves avant le 18 septembre, le Service municipal de l'éducation et de la formation a travaillé avec les unités concernées pour élaborer un plan de fourniture de manuels aux élèves. Cependant, dans la situation épidémique actuelle, les livres électroniques sont estimés comme une solution convenable.

Nguyên Van Hiêu a déclaré : "Actuellement, il n'y a pas de manuels scolaires en papier, tous les livres de la 1re à la 12e année sont numérisés et disponibles sur le site Internet du Service municipal de l'éducation et de la formation et sur les sites Internet des écoles".

Nguyên Van Tùng, rédacteur en chef adjoint de la Maison d'édition Giao duc (Education), a informé : "Nous avons également demandé aux comités populaires et sous-comités populaire des provinces et des villes de créer de conditions favorables pour l'éducation, en termes de transport et livraison des manuels scolaires aux élèves et aux enseignants à temps. Nous informons également les parents de l'utilisation gratuite des exemplaires électroniques scolaires, des livres de référence des enseignants et des cahiers d'exercices sur le site : hanhtrangso.nxbgd.vn".

En ce qui concerne la livraison des manuels, Trân Ngoc Kim, directeur de la Poste de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré : "Actuellement, nous avons dû diminuer la quantité des livraisons des paquets de lettres non urgents pour que nous nous concentrions sur la livraison des manuels scolaires. En plus, nous avons demandé aux unités concernées comme la Police d’augmenter davantage les permis de circulation pour les personnels postaux chargés du transport des livres et des manuels scolaires".

Face à cette situation, les agences et unités concernées doivent bientôt disposer de solutions pour faciliter la publication et le transport des manuels scolaires en douceur, afin que les manuels puissent être livrés aux élèves rapidement.

Les inquiétudes des parents d’élèves

Outre le manque de manuel scolaire, le fait que les élèves apprennent en ligne au premier semestre est également un sujet de préoccupation. Bien que les élèves et les parents soient devenus plus familiers et plus actifs avec l'apprentissage en ligne ces dernières années, étudier sous cette forme sur une longue durée reste également une préoccupation pour de nombreux parents.

Ly Liên Chi, mère d'un élève raconte : "Le calendrier d'apprentissage est également relativement long, lors de l'apprentissage en ligne, la quantité de connaissances que les enfants acquerront n'est pas égale à celle en face-à-face".

Hô Minh Quân, 1er arrondissement partage : "J'ai un garçon en première année qui ne sait pas encore écrire. Ce sera un vrai défi pour lui d’apprendre en ligne. Je pense que le SEF ou l'école doit avoir une stratégie pour résoudre ce problème pour les jeunes enfants".

Nguyên Van Hiêu, directeur du Service municipal de l'éducation et de la formation, a déclaré : "L'enseignement et l'apprentissage en ligne sont une méthode d'enseignement convenable dans la période actuelle. Actuellement, le Service municipal de l'éducation et de la formation a construit une base de données et des ressources documentaires assez abondantes sur les sites éducatifs et entièrement préparées pour la nouvelle année scolaire".

En outre, les parents sont également inquiets de la qualité du réseau Internet actuel et du manque d’ordinateurs pour l’apprentissage en ligne des élèves. En particulier, certains parents en ligne de front, notamment le corps médical, ne peuvent pas aider directement leurs enfants dans l’apprentissage mentionné.

Dans cette situation difficile, le contenu sera condensé, axé sur l'enseignement des choses les plus importantes et les plus élémentaires afin que l'apprentissage en ligne ne soit pas étalé et surchargé dans la situation actuelle.

Enfin, la ville fait des efforts pour que toutes les activités reviennent à la normale et donc spécifiquement le secteur éducatif. La prévention et le contrôle du COVID-19 de la ville sont sur la bonne voie. Et tous les élèves iront à l’école.

Texte et photos : Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le secteur touristique de Hanoï s'adapte à la nouvelle situation Si la 4e vague de COVID-19 a fortement impacté le tourisme au Vietnam, entre autres à Hanoï, elle a également ouvert des opportunités pour restructurer cette industrie, changer les approches du marché et aligner les produits sur la demande des voyageurs et la réalité.