17/01/2020 23:12
Les responsables de Hô Chi Minh-Ville prévoient de se concentrer sur le développement du tourisme culturel d'ici à 2030, c’est ce qui ressort d'un récent atelier organisé par le Département de la culture et des sports de la ville et l'Institut d'études du développement.
>>Hausse du nombre de touristes étrangers à Hô Chi Minh-Ville
>>Pour le développement durable du tourisme de Hô Chi Minh-Ville

Le siège du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville.
Photo : CVN

"Le tourisme culturel, qui comprend des visites pour en savoir plus sur la vie des communautés ethniques, peut apporter des valeurs à la fois économiques et immatérielles aux localités bénéficiaires," a déclaré Nguyên Van Trinh, vice-directeur de l'Institut des études sur le développement de la ville.

En 2019, Hô Chi Minh-Ville comptait plus de 385 produits touristiques, et presque tous sont classés dans la catégorie "tourisme culturel". Les experts ont convenu qu'il était important de prendre des mesures plus collaboratives pour améliorer ce secteur dans l’avenir.

Huynh Ngoc Van, ancienne directrice du Musée des vestiges de la guerre et consultant pour le Musée de l’Ao dài, a déclaré que les politiques publiques de chaque musée devraient être améliorées. "Si nous divisons notre public en groupes démographiques plus petits, nous pourrons proposer des produits touristiques plus significatifs." "Les autorités doivent tenir compte du fait que chaque type de public a des demandes différentes et que chaque touriste a des intentions différentes, ce qui pourrait inclure le tourisme culturel", a-t-elle déclaré. Citant son expérience avec le Musée des vestiges de la guerre et le Musée de l’Ao dài, elle a déclaré qu’elle était convaincue que des politiques publiques réfléchies étaient la clé du succès des produits touristiques culturels. "Le musée de l’Ao dài a connu une augmentation de 200% du nombre de visiteurs en 2019", a déclaré Van.

Conformément à son plan de tourisme durable, Hô Chi Minh-Ville se concentrera sur le tourisme culturel, soutiendra les communautés ethniques dans la gestion du tourisme et minimisera l'effet du tourisme sur l'environnement et les conditions de vie des résidents locaux.

Des experts ont ajouté que les autorités devraient rédiger des plans détaillés sur la manière de préserver efficacement les sites historiques, de créer des produits touristiques culturels significatifs et distingués et de former des ressources humaines de haute qualité, entre autres tâches centrales.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Hôtellerie : Hanoï prête à accueillir la F1 Malgré les difficultés causées par le coronavirus, de nombreux hôtels sont prêts pour la course de Formule 1 prévue en avril à Hanoï. Ces établissements joueront un rôle non négligeable dans la promotion de l’image de la capitale vietnamienne, une destination sûre et attrayante.