25/09/2021 09:00
Dans la stratégie de développement du tourisme du Vietnam, Hanoï joue une position importante. Centre politique, universitaire et culturel national, la capitale regorge de sites historiques et touristiques.
>>Hanoï, haut lieu culturel et historique
>>La pagode Trâm, visite culturelle et méditation en pleine nature
>>La place Ba Dinh, un site chargé d'histoire incontournable

La Cité impériale de Thang Long.
Photo : VNA/CVN

Cité impériale de Thang Long

Reconnue patrimoine culturel mondial en 2010, la Cité impériale de Thang Long est un vestige lié à l’histoire de la capitale depuis l’époque de Thang Long antérieur (VIIe siècle) jusqu’aujourd’hui. Ce vestige s’étend sur 20 ha.

Il comprend un site archéologique en cours de fouille (18, rue Hoàng Diêu) et d’autres vestiges comme Bac Môn, Doan Môn, Hâu Lâu ("pavillon de la princesse"), le palais Kính Thiên, les dragons en pierre du palais Kính Thiên, le cave du commandement de la maison D67, le mât pour le drapeau de Hanoï.

Le site archéologique a été découvert en 2002. Lors des fouilles, on a découvert de nombreuses couches architecturales s’étalant sur 12 siècles (du VIIe au XIXe siècle) ainsi que différentes sortes de briques pour la construction des palais, chacune appartenant à une dynastie.

Le mausotée du Président Hô Chi Minh.
Photo : VNA/CVN

Monuments dédiés au Président Hô Chi Minh

Le mausolée du Président Hô Chi Minh, le musée Hô Chi Minh et le palais présidentiel forment un ensemble architectural, historique et culturel autour de la personne du Président Hô Chi Minh. Le mausolée est le lieu de conservation de la dépouille mortelle du Président Hô Chi Minh. Les travaux ont débuté le 2 septembre 1973 et l’ouvrage a été inauguré le 29 août 1975. Il domine l’ancienne place Ba Dinh où le Président Hô Chi Minh a prononcé la Déclaration de l’indépendance le 2 septembre 1945.

Le musée Hô Chi Minh se situe aussi près de la place de Ba Dinh, derrière le mausolée. Il a été inauguré à l’occasion du 100e anniversaire de Hô Chi Minh
(19 mai 1990).

La maison sur pilotis de Hô Chi Minh se situe dans le palais présidentiel, à proximité immédiate des deux précédents ouvrages. C’est le lieu où Hô Chi Minh vécut de 1958 jusqu’à sa mort en 1969. Autour de la maison sont plantés des centaines d’arbres offerts par les localités du pays. Devant, se trouve un bassin à carpes entouré d’orchidées.

Musée d’ethnographie

Couvrant une surface de 3 ha à la rue Nguyên Van Huyên, arrondissement de Câu Giây, le Musée d’ethnographie a été inauguré en novembre 1997. C’est le lieu d’exposition d’objets, d’habitations, de produits et documents relatifs à la vie, aux us et coutumes des 54 ethnies du pays.

Enfants jouant au tir à la corde au Musée d’ethnographie, à Hanoï.
Photo : Anh Tuân/VNA/CVN

Dans la zone d’exposition en plein air sont organisées des reconstitutions des activités de différentes ethnies comme culte des Dao, jeu de foot-bag des H’mông, mariage et funérailles des Kinh, marionnettes sur l’eau, chant religieux châu van, etc.

Lac de l’Ouest

Le lac de l’Ouest et les vestiges alentours créent un bel ensemble paysager à l’ouest de Hanoï. Le lac de l’Ouest (Hô Tây) se forma lorsque le fleuve Rouge déborda de son lit. D’une superficie de 500 ha, c’est le plus grand lac de la capitale. La route qui longe ses rives fait 17 km, le long des rues Thanh Niên, Tây Hô, Nhât Tân, Buoi, Thuy Khuê… Ses rives sont parsemées de temples et pagodes connus pour leur beauté comme Trân Quôc, Kim Liên, Tây Hô, Quan Thanh, etc. Autrefois, les dynasties y ont construit des palais. La balade en bateau est un grand plaisir. Autour du lac subsistent des ouvrages architecturaux anciens, ce qui en fait une destination touristique connu de Hanoï.

Le lac Trúc Bach, séparé du lac de l’Ouest par la rue Thanh Niên, est né au XVIIe siècle. Au nord du lac trône le temple Câu Nghi lié au transfert de la capitale en 1010 par le roi Lý Công Uân (Lý Thái Tô). Les lacs de l’Ouest et Trúc Bach créent un ensemble naturel qui embellit la capitale.

Le temple Quan Thánh est dédié au Saint Huyên Thiên Trân Vu, un des quatre génies chargés de défendre Thang Long. Il a été construit sous la dynastie du roi Lý Thái Tô (1009-1028), près des lacs de l’Ouest et de Trúc Bach. Il abrite une statue en cuivre noir de Trân Vu, d’un poids de quatre tonnes. Cette statue a été réalisée par les artistes du village de cuivre de Ngu Xa.

La pagode Trân Quôc.
Photo : Anh Tuân/CVN

La pagode Trân Quôc se situe sur une île du lac de l’Ouest. C’est la plus ancienne pagode du Vietnam construite sous le règne de Lý Nam Dê (544-548), elle a été restaurée plusieurs fois. Dans la pagode, il y a une statue précieuse du bouddha Thích Ca (Sakyamuni) et 14 stèles.

La pagode Kim Liên est une des plus belles de la ville. Construite en 1631, elle est dédiée au Bouddha et à la princesse Tu Hoa qui a enseigné aux habitants les techniques de culture des mûriers, d’élevage des vers à soie et de tissage de la soie. Cet édifice se situait autrefois dans le hameau de Nghi Tàm, aujourd’hui district de Quang An de l’arrondissement de Tây Hô.

La pagode Tây Hô se trouve dans le district de Quang An, qui était autrefois un ancien village situé à l’est du lac de l’Ouest. Elle est dédiée à la princesse Liêu Hanh, nommée Sainte Mère. Aux 1er et 15e jours du 1er mois lunaire, les pèlerins y viennent nombreux afin de prier pour la chance.
 
(À suivre)

CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Quang Nam et Dà Nang prêtes à accueillir les touristes internationaux La ville de Dà Nang (Centre) envisage l'accueil des touristes étrangers à partir de novembre dans le contexte que la pandémie de COVID-19 est sous contrôle. De son côté, la province de Quang Nam a soumis une demande écrite au Premier ministre sur l'accueil des visiteurs internationaux.