Grosses promotions commerciales sur le marché nordique

Dans le cadre du programme national de promotions commerciales en 2022, le Département de promotion du commerce, en collaboration avec le Bureau commercial du Vietnam en Suède et en Norvège, a organisé une mission promotionnelle en Suède et en Norvège du 6 au 16 août 2022.

>>Les produits vietnamiens cherchent à mieux se vendre en Europe du Nord

>>Favoriser l'accès des produits vietnamiens au marché de l'Europe du Nord

Un colloque commercial organisé en Suède.
Photo : BTC/CVN

La Suède et la Norvège sont deux marchés potentiels pour divers produits vietnamiens dans la région nordique. Prennent part à ce programme de nombreux responsables des localités et du Département de la promotion du commerce (ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce), notamment 23 entreprises venant de huit provinces et villes du pays (dont Thai Binh et Quang Ngai) dans les domaines des produits agricoles, alimentaires, de consommation, d'habillement, du cuir et de la chaussure, de la mécanique, de l’automobile, de l’agro-alimentaire et des énergies renouvelables.

De nombreuses activités promotionnelles

La délégation a participé le 9 août à un colloque sur les opportunités d'affaires avec le marché suédois au siège de l'ambassade du Vietnam en Suède. S'exprimant lors de ce colloque, l'ambassadeur Phan Dang Duong a déclaré que son agence promeut la mise en service d'une ligne aérienne directe entre le Vietnam et la Suède afin d'ouvrir davantage d'opportunités aux marchandises vietnamiennes en Suède et en Europe à l’avenir.

Pour sa part, Nguyên Hoàng Thuy, conseillère commerciale du Vietnam en Suède et en Norvège a offert à la délégation vietnamienne des informations précieuses pour qu’elle comprenne mieux les goûts des consommateurs, la capacité d'importation et d'accès au marché suédois. Selon elle, certains produits vietnamiens exportés vers la Suède sont désormais devant ceux venant de Thaïlande et du Cambodge. Le marché suédois a besoin de nombreux produits vietnamiens : textiles, chaussures et produits alimentaires. Cependant, il est très strict sur les facteurs de contrôle environnemental, et donc les entreprises vietnamiennes doivent respecter sérieusement ces conditions.

Au cours du programme de travail en Suède, la délégation vietnamienne a travaillé directement avec ses partenaires suédois (de nombreux entrepôts d'importation, hubs de distribution de produits alimentaires, de produits aquatiques, de produits de consommation…tels que Madame Hong Import Export AB, CT Food Stockholm AB, Garden Food Stockholm AB, East Asian Food AB, Asia Lien Export Import AB). Parmi ceux-ci, de nombreux entrepôts importent des produits vietnamiens (riz, vermicelles, nouilles, pho sec, confiseries...) et ont besoin d’augmenter leurs importations.

Par ailleurs, la délégation vietnamienne a également eu une séance de travail avec l'Association suédoise des minéraux et métaux, l’association des entreprises vietnamiennes en Suède, le port d'importation de Göteborg et le groupe de Cellmark (des matériaux de base, des produits chimiques, du papier, d'emballage, des pâtes, des matières recyclables, de l'énergie, des plastiques…) pour établir des relations de coopération.

Parmi eux, la représentante de l'Association suédoise des minéraux et des métaux a souligné que l'industrie des minéraux et des métaux est une industrie très importante en Suède et continuera à se développer à l'avenir. Grâce à la technologie moderne, ce groupe espère que les entreprises vietnamiennes et suédoises pourront coopérer dans ce domaine dans un proche avenir.

En Norvège, la délégation a eu le 12 août l’occasion de travailler avec les importateurs asiatiques Scanesia, spécialiste de produits agricoles et alimentaires ; et le même jour, elle a participé au séminaire sur l’échange commercial entre le Vietnam et la Norvège, co-organisés par l'Agence vietnamienne de promotion du commerce, l'ambassade du Vietnam en Norvège et l'Agence norvégienne de promotion du commerce et des investissements (Innovation Norway). Selon l’ambassadeur Lê Hông Lam, dans la nouvelle situation d’aujourd’hui, le monde entier (dont l’Europe, la Norvège et le Vietnam) doit faire face à de nombreux défis. De telles rencontres de travail entre les entreprises de deux pays ont une importante signification pour contribuer à relancer et accélérer la relation économique et commerciale entre le Vietnam et la Norvège.

La délégation vietnamienne visite un entrepôt de distribution de produits importés en Norvège.
Photo : BTC/CVN

S’exprimant lors de ce séminaire, Ole Henaes, représentant de l’Agence norvégienne de promotion du commerce et des investissements (ministère norvégien de l'Industrie, du Commerce et de la Pêche) a déclaré que l'économie norvégienne dépend fortement de l'importation et de l'exportation, alors qu’elle cherche toujours des partenaires stratégiques à long terme, comme le Vietnam.

La coopération actuelle en matière d'investissement et de commerce entre la Norvège et le Vietnam représente une grande opportunité de coopération dans différents domaines comme les énergies renouvelables, gaz liquéfiés de pétrole, agriculture, produits aquatiques. La relation diplomatique entre les deux pays fut excellente au cours des 50 dernières années, ce qui constitue une base fiable pour le développement de la coopération économique bilatérale.

Marché potentiel
pour les produits vietnamiens

Selon Vu Bá Phu, chef du Département vietnamien de promotion du commerce, dans le cadre de ce voyage d’affaires, des entreprises vietnamiennes, suédoises et norvégiennes ont trouvé entre elles des opportunités de coopération pour le commerce et l’investissement. Cependant, il a déclaré qu'il est nécessaire d’avoir davantage d’activités promotionnelles plus spécifiques et efficaces afin d'attirer les investissements de ces deux pays au Vietnam, ainsi que de mener des activités de promotion directe auprès de groupes de clients cibles dans ces marchés nordiques.

"À travers ce voyage d'affaires, notre délégation affirme que l'Europe du Nord est un marché potentiel pour les produits vietnamiens, qui devrait être exploité dans un avenir proche", a conclu Vu Bá Phu.

Tân Dat/CVN