24/11/2021 17:10
>>Le taux de chômage quasi stable au 3e trimestre à 8,1%, selon l'Insee
>>France : le COVID-19, première cause des arrêts de travail de janvier à mai

Le climat des affaires a de nouveau progressé en novembre, dépassant son niveau déjà élevé de juin dernier, notamment du fait de l'amélioration des carnets de commandes à l'export dans l'industrie, a indiqué mercredi 24 novembre l'Institut national de la statistique (Insee). L'indicateur global de climat des affaires a ainsi progressé de 2 points en novembre par rapport à octobre, atteignant 114 points, soit "largement au-dessus de sa valeur d'avant la crise sanitaire", détaille l'Insee. Cette nouvelle amélioration suit celle qui avait surpris le mois dernier alors que les analystes s'attendaient plutôt à une contraction du fait des difficultés d'approvisionnement et de recrutement. Elle s'explique par "la hausse" de l'appréciation du niveau d'activité et des effectifs passés dans les services, "ainsi qu'à l'amélioration des carnets de commandes étrangers dans l'industrie", indique l'Insee. La situation s'améliore dans tous les secteurs, avec par exemple une hausse de 2 points dans l'industrie, où "les anticipations, déjà élevées, des chefs d'entreprises concernant l'évolution prévue de leurs prix de vente croissent vivement" et une hausse de 1 point dans le bâtiment "malgré les contraintes d'offres". Dans les services, le climat des affaires progresse aussi d'un point et il s'améliore de 2 points dans le commerce de détail. Dans le commerce de gros, l'indicateur a crû de 5 points depuis septembre, en raison d'une amélioration des "ventes totales" et des "livraisons reçues de l'étranger", souligne l'Insee.


AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Des circuits au départ et à destination des Des circuits de visite sont organisés depuis novembre par Saigontourist Travel. Les programmes amènent les voyageurs dans des localités non infectées par le COVID-19, dans le Sud mais aussi le Nord du pays.