FIDA : 33 millions de dollars pour le développement rural au Vietnam

Un accord de financement, d'un montant de 33 millions de dollars, pour un projet de développement rural durable en faveur de pauvres des provinces de Hà Tinh et Quang Binh (Centre), a été signé le 27 novembre à Rome (Italie).

Les signataires étaient l'ambassadeur du Vietnam en Italie et représentant permanent du Vietnam auprès du Fonds international pour le développement et l'agriculture (FIDA), Nguyên Hoàng Long, et le président du FIDA, Kanayo F. Nwanze.

Cérémonie de signature d'un accord de financement, pour un projet de développement rural durable à Hà Tinh et Quang Binh, le 27 novembre à Rome (Italie). 

Le président du FIDA a affirmé que le Vietnam était un exemple dans le développement agricole et rural ainsi que dans la lutte contre la pauvreté. Le FIDA accordera cette somme au Vietnam afin d'aider les agriculteurs pauvres à se développer et améliorer leurs capacités d'adaptation à la crise et au changement climatique.

L'ambassadeur Nguyên Hoàng Long a déclaré que le gouvernement vietnamien continuerait de renforcer sa lutte contre la pauvreté avant de souhaiter que la coopération entre FIDA et Vietnam soit intensifiée dans les temps à venir.

Toujours selon lui, le FIDA est l'une des organisations internationales qui accordent des prêts préférentiels au Vietnam, notamment dans l'agriculture. Le Vietnam aura une négociation avec le FIDA début décembre 2013 sur un prêt de 14 millions de dollars pour un projet d'adaptation au changement climatique dans le delta du Mékong, plus précisément dans les provinces de Bên Tre et Trà Vinh.

Le FIDA a hautement apprécié l'utilisation efficace par le Vietnam des prêts accordés par ce fonds ces 20 dernières années.

Le FIDA est une institution financière internationale et un organisme onusien qui a pour mission d'éradiquer la pauvreté et la faim dans les zones rurales des pays en développement. Il investit prioritairement en faveur de l'agriculture et du développement rural pour réduire la pauvreté et améliorer la sécurité alimentaire mondiale.

VNA/CVN

 

back to top