06/06/2020 08:28
Lê Quang Hoà, étudiant en architecture, pratique l’athlétisme depuis une dizaine d’années. Il est l’un des rares sportifs vietnamiens de haut niveau ayant obtenu de bons résultats académiques dans une université qui n’est pas spécialisée dans ce domaine.
>>Marathon en moins de 4 heures : objectif d’un millier de Vietnamiens
>>Il court un marathon sur… le toit de son immeuble

Lê Quang Hoà a l’ambition de terminer le marathon sous la barre des 2 heures 33 minutes. Photo : CTV/CVN

"Fourmi", tel est le surnom donné aux étudiants en architecture. En parlant d’eux, on s’imagine souvent des garçons plutôt maigres, aux cheveux longs jusqu’au cou qui préfèrent fumer et boire du café tout en croquant et dressant les plans d’un édifice.

Cette image est cependant aux antipodes de Lê Quang Hoà, 23 ans, étudiant de troisième année à l’Université d’architecture de Dà Nang (Centre). Il est l’un des rares athlètes vietnamiens de haut niveau ayant obtenu de bons résultats à la fois sportifs et académiques.

Un ticket pour le marathon de Boston

Quang Hoà fait partie des quatre Vietnamiens qualifiés pour le marathon de Boston 2020, le plus ancien et plus réputé des États-Unis. Cet événement prestigieux figure dans le World Marathon Majors, une compétition regroupant six marathons majeurs (New York, Chicago, Boston, Berlin, Tokyo et Londres).

"Je suis un passionné de sport mais je ne vise pas une carrière professionnelle. Bien que sa pratique m’apporte beaucoup, dont la santé, des revenus et de la détente, le sport n’est qu’une passion pour moi. Je souhaite avoir une +vraie carrière+ avec +un vrai métier+", confie Lê Quang Hoà.

"J’ai toujours rêvé d’être admis à l’Institut de la police. Mais le destin en a choisi autrement et m’a mené au secteur de l’architecture. Mon objectif est donc d’obtenir mon diplôme en 2021 et un bon résultat au marathon de Boston en septembre prochain", explique le jeune homme.

Lê Quang Hoà s’est qualifié au marathon de Boston grâce à son bon chrono (2:41:57) au marathon VNExpress, organisé à Quy Nhon, province de Binh Dinh (Centre), en 2019. Photo : ST/CVN

Pour réaliser ses objectifs, Quang Hoà multiplie les efforts afin d’allier sport de haut niveau et études universitaires. Il jongle entre les cours et les entraînements.

Ses journées commencent à 04h30 du matin avec des exercices à haute intensité visant à perfectionner sa vitesse et son endurance. Comme il doit suivre ses études à l’université, il finit sa séance d’entraînement très tôt, vers 06h45. Après une journée entière d’études, il reprend le sport entre 17h00 et 18h30. En soirée, après le dîner, il s’attèle à ses études jusqu’à 23h00, voire 02h00 du matin parfois.

Actuellement, Quang Hoà est chef des étudiants du Département de construction de l’Université d’architecture de Dà Nang et membre du comité exécutif de l’Union de la jeunesse Hô Chi Minh.

Il contacte souvent avec des entreprises d’architecture afin de travailler sur le terrain pour accumuler autant d’expériences que possible. Parfois, lorsqu’il est stressé ou fatigué, il se rend sur la montagne de Son Trà pour courir 30 à 40 km en pleine nature.

Une source d’inspiration

Avec ses amis, Quang Hoà a créé le club Cleanup à Dà Nang. Une fois toutes les deux semaines, les membres du club vont collecter les ordures dans les zones touristiques de la ville comme la plage de Dà Nang et la montagne de Son Trà.

"Dans ma carrière d’entraîneur d’athlétisme, je n’ai jamais rencontré un étudiant sportif aussi bon que Quang Hoà. Tous mes élèves sont inscrits à des établissements universitaires sportifs grâce à leur statut particulier de sportif de haut niveau. Quant à Quang Hoà, il a tout appris par lui-même tout en réussissant son examen d’entrée à l’Université d’architecture. En plus de ses heures d’études et d’entraînement, il prend le temps d’enseigner la course à pied aux amoureux de cette discipline. Il est un bel exemple des choses que l’on peut accomplir dans la vie quand on parvient à surmonter les difficultés", souligne Hô Thi Tu Tâm, entraîneuse de la sélection nationale d’athlétisme.

Quang Hoà s’entraîne régulièrement au sein de l’équipe de Quang Tri (Centre). Il est représentant de cette province et a pris part à plusieurs compétitions sur distances moyennes organisées à travers le pays. Cependant, en raison de son amour pour la long distance, il suit depuis 2018 des programmes d’entraînement élaborés par ses soins afin d’améliorer ses performances et son chrono sur marathon.

"J’adore les courses de longue distance. Je les considère comme de vrais défis dans la vie. Je fais toujours de mon mieux pour me dépasser et franchir la ligne d’arrivée", insiste-t-il.

Depuis le début de l’année, il a entamé le processus de préparation du marathon de Boston, initialement prévu pour avril et reporté au 14 septembre en raison de la pandémie de COVID-19, avec des exercices de montées et de descente de côtes, et de pratique en haute altitude. Le jeune athlète suit actuellement un plan d’entraînement précis pour arriver dans les meilleures dispositions le jour J.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Voyage en solo, un marché prometteur pour le tourisme Aujourd’hui, voyager seul est un choix très plébiscité par les jeunes. Cependant, afin de mieux répondre aux besoins de ces clients nomades, les voyagistes se doivent d’améliorer leurs services.