États-Unis : certaines universités et écoles rétablissent le port du masque obligatoire en intérieur

Alors que le nombre de cas de nouveau coronavirus est en hausse aux États-Unis, certaines universités et certains établissements scolaires publics ont rétabli l'obligation de port du masque en intérieur dans leurs campus, un signe suggérant que la fin de la pandémie n'est pas encore en vue, selon un reportage du New York Times récemment publié.

>>Coronavirus : premières villes mises en quarantaine en Europe

>>France : le masque n'est plus obligatoire dans les transports

Des élèves portant le masque dans une classe à Miami, aux États-Unis.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'université de Hawaii a étendu cette obligation sur ses dix campus mercredi 25 mai, rendant le port du masque obligatoire dans tous les espaces clos sauf pour travailler seul ou lorsqu'une distanciation sociale est possible.

L'université a souligné la nécessité de prendre cette mesure parce que l'État est désormais presque entièrement classé dans la catégorie à haut risque de transmission communautaire selon les directives du Centre de contrôle et de prévention des maladies.

L'Université du Delaware, citant la hausse des nouveaux cas signalés et des hospitalisations dans le Delaware et dans l'ensemble du pays, a également annoncé que le port du masque serait de nouveau obligatoire dans tous les espaces clos.

Certains établissements scolaires publics ont adopté des mesures similaires cette semaine pour rétablir le port du masque en intérieur, dont deux à Rhode Island, ceux de Providence et de Central Falls.

Tous deux sont situés dans un comté récemment classé comme à risque élevé. Les écoles de Philadelphie ont restauré l'obligation de port du masque lundi 23 mai. Des responsables municipaux avaient tenté d'en faire autant pour d'autres établissements publics en avril, mais ils avaient dû revenir sur cette mesure au bout de quatre jours, selon ce reportage.

Xinhua/VNA/CVN