10/02/2020 18:30
Le ministère de la Santé a demandé à celui de l’Éducation et de la Formation d’ordonner aux écoles et universités d’introduire des heures d’étude sur le nCoV dans leur programme d’enseignement.
>>Hanoï : écoles fermées, casse-tête pour les parents
>>Le secteur du tourisme gravement touché par l'épidémie de coronavirus

Selon le ministère de la Santé, les localités ne sont pas encore touchées par le coronavirus peuvent reprendre les classes, tout en assurant la sécurité d’hygiène de tous les élèves. Les localités doivent suivre de près les cas infectés, annoncer immédiatement aux services de santé les cas suspects et désinfecter les classes avant d’accueillir les élèves.

Élèves enseignant portent des masquent lors d'un cours. Photo : VNA/CVN

Le ministère de la Santé a demandé aux Comités populaires des villes et provinces septentrionales de Quang Ninh, Lang Son, Cao Bang, Hà Giang, Diên Biên, Lào Cai et Lai Châu de guider le travail de quarantaine pour les personnes et les moyens de transport.

Selon le ministère de la Santé, les conducteurs et les expéditeurs ne peuvent transporter des marchandises que dans la zone de livraison au point de passage frontalier, sans aller à l'intérieur de Chine. Ils doivent mettre en œuvre les mesures d'hygiène pour prévenir les maladies et informer rapidement l'autorité de santé locale s’ils présentent des signes de fièvre, de toux ou d'essoufflement.

Quant aux chauffeurs et expéditeurs chinois au Vietnam, ils sont obligés de mettre en place les mesures d'hygiène préventives, de transporter seulement les marchandises jusqu'au lieu de livraison au point de passage frontalier, sans aller à l'intérieur du Vietnam.

Les agences de gestion des frontières et l'organe de quarantaine sanitaire aux portes frontalières procèdent à une pulvérisation de désinfection de tous les moyens de transport dans les deux sens.
 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.